Xavier Niel (Free) joue les trublions sur le marché du mobile irlandais

01 novembre 2019 à 08h25
0
Xavier Niel Keynote V7 b.png

Présent au capital de Eir, principal acteur des télécommunications irlandais, l'homme d'affaires français est à l'origine d'une nouvelle offre dans le pays, destinée à bouleverser le marché. Une spécialité.

L'opérateur de télécommunications irlandais Eir Telecom a lancé une toute nouvelle offre mobile dédiée aux jeunes, GoMo, le 15 octobre 2019. Xavier Niel, qui a la main sur l'entreprise (nous allons en reparler) et a chapeauté l'offre, semble bien décidé à chambouler le marché local, comme il avait bouleversé le marché français du mobile en lançant Free Mobile en 2012.

Eir, l'opérateur historique, veut rattraper son retard sur le mobile

En Irlande, l'offre GoMo est proposée au prix de 9,99 euros par mois, beaucoup moins élevée que les tarifs proposés par ses concurrents, Vodafone et 3 (Three). Pour ce montant, les 100 000 premiers clients de l'offre bénéficieront des appels et des SMS illimités, ainsi que de 80 Go de données. 10 Go en roaming sont également inclus dans l'offre de cet opérateur virtuel, proposée sans engagement et à vie.


Pour Eir, l'objectif est de s'offrir de nouvelles parts de marché en misant tout sur la jeunesse. S'il détient plus de 40 % de parts de marché sur le très haut débit fixe, l'opérateur plafonne autour de 17,5 % sur le secteur du mobile, secteur qui connaîtra une évolution supplémentaire dans les prochains mois grâce à la 5G, lancée la semaine dernière dans une dizaine de villes irlandaises pour le grand public. En attendant, Eir investit actuellement plus de 150 millions d'euros pour renforcer sa couverture 4G partout dans le pays, et ainsi favoriser le développement de GoMo.

Xavier Niel prend ses aises en terres celtes

Vous vous demandez sans doute comment Xavier Niel a réussi à lancer une offre défiant toute concurrence de l'autre côté de la mer celtique ? Pour comprendre, il faut remonter au 20 décembre 2017, date à laquelle le groupe Eir avait annoncé de sérieux changements dans sa gouvernance et du côté de ses investisseurs.


Ce jour-là, Iliad, la maison-mère de Free, s'était emparée de 31,6 % de l'opérateur irlandais. Dans le même temps, Xavier Niel était monté au capital de ce dernier à hauteur de 32,9 %, par l'intermédiaire de sa holding NJJ, déjà majoritaire chez les opérateurs Salt (ex-Orange) en Suisse et Monaco Telecom.

Au total, et grâce à un habile tour de passe-passe économique, Xavier Niel détient 64,5 % de Eir. Malynx LeLynx, comme dirait la pub. Mieux, Iliad détient l'équivalent d'une option d'achat qui pourrait lui permettre, en 2024, de prendre, seule, le contrôle de l'entreprise irlandaise.

Source : Fora
Modifié le 04/11/2019 à 14h16
23
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top