Iliad/Free dépasse les attentes mais son bénéfice baisse de 25% en 2012

La maison mère des opérateurs Free, Alice et Free Mobile dresse son bilan financier de l'année 2012. Sur le plan comptable, le chiffre d'affaires d'Iliad est en nette progression. Toutefois, les bénéfices du groupe chutent lourdement (-25,9%) du fait des investissements consentis par l'opérateur.

00FA000001477854-photo-logo-iliad.jpg
Iliad publie les résultats financiers de ses filiales de Télécoms et annonce avoir réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires en très nette progression de 48,6% par rapport à 2011, à 3,1 milliards d'euros. Par contre, son bénéfice net diminue de 25,9%, à 186,5 millions d'euros, conséquence logique des importants investissements décidés notamment dans le cadre de son activité mobile. Toutefois, le spécialiste a rassuré les marchés, qui tablaient sur un résultat net inférieur, 164,12 millions d'euros.

Le groupe précise dans un communiqué avoir ainsi investi « 30% du chiffre d'affaires en 2012, soit près de 950 millions d'euros ». Des fonds principalement alloués à des investissements de croissance ou liés au déploiement du réseau du Groupe : extension du dégroupage, développement du réseau mobile, de la fibre... Ainsi, l'an dernier, Iliad précise avoir raccordé près de 1 500 nouveaux sites pour son réseau mobile. Free Mobile dispose désormais de 2 200 sites déployés et dit déjà atteindre « une couverture de plus de 40% de la population ».

Iliad précise avoir généré sur le mobile un chiffre d'affaires de 844 millions d'euros, dont 124 millions d'euros sont à mettre au crédit des ventes de terminaux. Sur la ventilation entre ses différents forfaits, l'opérateur reste toutefois relativement évasif et indique seulement que les recrutements sont « globalement équilibrés entre les deux forfaits, entre les Freenautes et les nouveaux venus ainsi qu'entre abonnements avec portabilité et abonnements avec attribution du numéro ».

00FA000005787582-photo-sans-titre-1.jpg
00FA000005787584-photo-sans-titre-2.jpg


Sur le mobile toujours, l'opérateur rappelle avoir recruté plus de 5,2 millions d'abonnés, soit près de 8% de parts de marché et a généré plus de 840 millions d'euros de chiffres d'affaires. Quant à l'activité sur le fixe, elle continue sa progression pour se situer à 5,36 millions de clients et le prix moyen payé par abonné (ARPU) se maintient à hauteur de 36,1 euros par mois (contre 35,5 euros l'an dernier).

Pour l'avenir, Iliad reste confiant. Il entend maintenir sa stratégie sur l'Internet fixe et poursuivre ses déploiements sur la fibre optique (FTTH). Sur le mobile, il ambitionne d'atteindre les 15% de part de marché à moyen terme (contre environ 8% aujourd'hui) et couvrir 75% du territoire avec son propre réseau à la fin 2014. Enfin, il compte atteindre un chiffre d'affaires de plus de 4 milliards d'euros à horizon 2015.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gmail reçoit une mise à jour sur Android
Google Street View monte au sommet du Kilimandjaro
Akasa : deux boitiers à refroidissement passif pour PC miniatures
Jeux sociaux : Souva rachète MXP4 et entend proposer son format en Open Source
Comparateur de vol : Google Flight Search disponible en France
La Poste Mobile simplifie son offre et passe à 42 Mbps
Samsung confirme travailler sur une montre connectée
Galaxy S4 : pas d'Exynos 5 en France, précommande à prix variable
Google peinerait toujours à vendre ses Chromebook
Nokia déploie des mises à jour pour ses Lumia 920, 820 et 620
Haut de page