Free Mobile : une couverture de 30,8% de la population selon l'ANFR

07 mai 2012 à 11h46
0
00FA000005146388-photo-anfr-free-mobile.jpg
Dans son rapport final publié le 2 mai, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) confirme que Free Mobile se conforte bien à ses objectifs en matière de couverture de la population, constatée à hauteur de 30,8%. Les obligations réglementaires fixées par l'Arcep sont quant à elle de 27%.

Deux mois après la publication de son pré-rapport, l'ANFR dresse le bilan de son enquête sur Free Mobile dans un document (pdf) de 123 pages qui confirme que l'opérateur respecte bien les obligations de l'Arcep, en couvrant 30,8% de la population métropolitaine. Pour en arriver à cette conclusion, l'agence a contrôlé les 979 stations de Free Mobile en place au début de la mission. « Parmi les stations contrôlées, 781 d'entre elles ont rendu à la fois un service de voix et un service de transmission de données. Ce nombre apparaît cohérent avec celui communiqué par l'opérateur à l'Arcep, selon lequel 735 de ses stations étaient opérationnelles à la fin du mois de février. Le réseau de téléphonie mobile de troisième génération constitué par ces 781 stations apparaît fonctionnel » explique le rapport.

La majorité des appels pris en charge par Orange

En mars, l'ANFR avait mis le doigt sur le « choix de déploiement inédit » choisi par Free Mobile : « alors que la pratique commune des opérateurs consiste à couvrir en priorité les grandes agglomérations et les principales voies de circulation, en favorisant la création de solutions de continuité entre leurs cellules, Free Mobile a implanté bon nombre de ses stations de manière très espacée. La motivation de cette option réside sans doute dans le fait que cet opérateur ait prévu de tirer parti de l'itinérance d'un réseau partenaire à forte couverture » expliquait alors l'agence. Un constat confirmé dans le rapport final, qui change néanmoins de ton et se veut plus factuel : « Les cartes indiquent que Free Mobile a implanté de nombreuses stations de manière espacée. La simulation de couverture réalisée à partir des caractéristiques de ces stations permet d'estimer que ce réseau présente le potentiel de couvrir 30,8 % de la population métropolitaine. »

Le rapport conclut en évoquant l'itinérance avec Orange : sans donner de chiffre ni de pourcentage, l'ANFR précise qu' « Au stade actuel du déploiement de son réseau, la plus grande part des appels des abonnés de cet opérateur apparaît prise en charge par Orange. » Le rapport ne s'étend cependant pas davantage sur le sujet : « L'Agence n'a pas de compétence spécifique en matière d'ingénierie de réseau filaire et l'examen était restreint aux seuls segments hertziens du réseau de Free Mobile. » précise l'organisme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Vous pouvez créer un événement dans le calendrier sans ouvrir l'application sur Windows 10
Microsoft nettoie sa plateforme Edge Add-ons et retire 18 extension malveillantes
Bientôt la fin des Galaxy Note ? Samsung envisagerait d'en arrêter la production
Black Friday Amazon : l'aspirateur iRobot Roomba e5154 à un prix délirant !
Dead Cells se payera un nouveau DLC, Fatal Falls, début 2021
YouTube permet désormais aux créateurs de récolter de l'argent pour des œuvres caritatives
Le TOP des offres Black Friday à saisir chez Amazon et Cdiscount
Idée cadeau de Noël : le Google Nest Hub est à moitié prix sur Boulanger
Essai Citroën ë-C4 : est-elle réellement la plus endurante des électriques de PSA ?
Samsung Galaxy S21 / S30 : prix, disponibilité, fiche technique, on vous dit tout ce qu'on sait
Haut de page