Free Mobile : une couverture de 30,8% de la population selon l'ANFR

07 mai 2012 à 11h46
0
00FA000005146388-photo-anfr-free-mobile.jpg
Dans son rapport final publié le 2 mai, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) confirme que Free Mobile se conforte bien à ses objectifs en matière de couverture de la population, constatée à hauteur de 30,8%. Les obligations réglementaires fixées par l'Arcep sont quant à elle de 27%.

Deux mois après la publication de son pré-rapport, l'ANFR dresse le bilan de son enquête sur Free Mobile dans un document (pdf) de 123 pages qui confirme que l'opérateur respecte bien les obligations de l'Arcep, en couvrant 30,8% de la population métropolitaine. Pour en arriver à cette conclusion, l'agence a contrôlé les 979 stations de Free Mobile en place au début de la mission. « Parmi les stations contrôlées, 781 d'entre elles ont rendu à la fois un service de voix et un service de transmission de données. Ce nombre apparaît cohérent avec celui communiqué par l'opérateur à l'Arcep, selon lequel 735 de ses stations étaient opérationnelles à la fin du mois de février. Le réseau de téléphonie mobile de troisième génération constitué par ces 781 stations apparaît fonctionnel » explique le rapport.

La majorité des appels pris en charge par Orange

En mars, l'ANFR avait mis le doigt sur le « choix de déploiement inédit » choisi par Free Mobile : « alors que la pratique commune des opérateurs consiste à couvrir en priorité les grandes agglomérations et les principales voies de circulation, en favorisant la création de solutions de continuité entre leurs cellules, Free Mobile a implanté bon nombre de ses stations de manière très espacée. La motivation de cette option réside sans doute dans le fait que cet opérateur ait prévu de tirer parti de l'itinérance d'un réseau partenaire à forte couverture » expliquait alors l'agence. Un constat confirmé dans le rapport final, qui change néanmoins de ton et se veut plus factuel : « Les cartes indiquent que Free Mobile a implanté de nombreuses stations de manière espacée. La simulation de couverture réalisée à partir des caractéristiques de ces stations permet d'estimer que ce réseau présente le potentiel de couvrir 30,8 % de la population métropolitaine. »

Le rapport conclut en évoquant l'itinérance avec Orange : sans donner de chiffre ni de pourcentage, l'ANFR précise qu' « Au stade actuel du déploiement de son réseau, la plus grande part des appels des abonnés de cet opérateur apparaît prise en charge par Orange. » Le rapport ne s'étend cependant pas davantage sur le sujet : « L'Agence n'a pas de compétence spécifique en matière d'ingénierie de réseau filaire et l'examen était restreint aux seuls segments hertziens du réseau de Free Mobile. » précise l'organisme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Corsair Air Series : des ventilateurs aux usages spécifiques
Lenovo compte muscler son jeu dans la mobilité
Insolite : le papier peint qui stoppe le WiFi
Neufbox Évolution : des dizaines de correctifs avec le nouveau firmware
Géolocalisation : Facebook rachète Glancee
Adobe met à jour son lecteur Flash et propose une nouvelle version bêta
Apple cherche à récuperer iPhone5.com
B&O BeoPlay V1 : un téléviseur Apple avant l'heure ?
Facebook intègre Instragram à son application pour mobiles classiques
Lagardère lance une offre d'achat sur LeGuide.com
Haut de page