Free et Orange devant la brigade financière de Paris ?

28 mars 2012 à 17h25
0
Deux opérateurs Télécoms auraient déposé un dossier à l'encontre de Free et d'Orange devant la brigade financière de Paris. Les deux plaignants, pour l'instant inconnus, chercheraient à contester l'accord d'itinérance signé entre Free et l'opérateur historique.

00FA000004868200-photo-free-mobile.jpg
Selon des informations publiées par Le Parisien, deux opérateurs auraient dénoncé le contrat d'itinérance passé entre Orange et Free Mobile devant la brigade financière de Paris. Pour l'instant, les motifs de l'accusation ne sont pas connus mais selon les premières informations, la concurrence estimerait que le contrat a été signé sans prendre en compte son application dans le temps.

Pour rappel, Free a signé en mars dernier un accord d'itinérance avec Orange portant sur les réseaux en 2G et 3G. Cela signifie que l'operateur peut utiliser la 3G proposée par Orange en complément de ses propres infrastructures. De son côté, Stéphane Richard, le p-dg d'Orange a jusqu'à présent livré peu de détails sur ce contrat en précisant simplement que cet accord permettait à l'opérateur de réaliser environ 1 milliard d'euros.

Par contre, il s'était félicité devant l'Assemblée nationale d'avoir signé cet accord d'itinérance avec Free. Il ajoutait : « si nous n'avions pas ouvert notre réseau, on nous aurait accusé de fermer le marché. Il faut dire que nous avons un peu grillé nos concurrents sur le sujet ». Par contre, il précisait que cet accord ne fournit aucun avantage à Free par rapport à d'autres opérateurs virtuels (MVNO) utilisant le réseau d'Orange.

Reste à savoir quelle pourrait être l'identité de ces plaignants. Si Le Parisien évoque deux opérateurs, SFR et Bouygues ont tous deux expliqué qu'ils n'étaient pas les instigateurs de cette plainte. Toujours est-il qu'en l'absence de faits confirmés, il reste difficile d'attribuer clairement la paternité de cette éventuelle dénonciation.

En effet, cette nouvelle pique pourrait faire monter la pression chez Free Mobile puisqu'elle s'ajoute à celle de l'Arcep qui a récemment indiqué qu'elle pourrait mettre l'opérateur en demeure en cas de dysfonctionnement régulier et prolongé de son réseau. D'autant que le régulateur des Télécoms a récemment expliqué qu'il comptait examiner dans quelle mesure Free, Lycamobile (full-MVNO sous Bouygues) et Oméa Télécom (full-MVNO sous SFR) exercent ou non une influence significative sur le marché de gros de la terminaison d'appel vocal mobile.

Enfin, selon des propos attribués à un porte-parole d'Orange, ce dernier menacerait de suspendre son accord d'itinérance considérant que : « les deux parties ont sous-estimé à la fois le nombre d'abonnés et la quantité de trafic passant par le réseau d'Orange ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top