L'UFC Que Choisir somme Free Mobile d'informer et d'indemniser ses clients

27 mars 2012 à 08h30
0
Nouvelle venue dans les controverses qui alimentent les débuts de Free Mobile, l'association de consommateurs UFC Que Choisir a adressé lundi à l'opérateur une lettre de mise en demeure : elle l'y enjoint de mieux informer ses clients et d'envisager de les indemniser pour les dysfonctionnements rencontrés.

La teneur exacte n'en est pour l'instant pas connue, mais la lettre aurait été adressée lundi après-midi à la direction d'Iliad. L'UFC Que Choisir y met Free Mobile en demeure de s'expliquer au sujet des deux pannes survenues sur son réseau les 2 et 20 mars dernier, ainsi que sur les problèmes de qualité de service dont font état les usagers au quotidien, particulièrement en fin de journée.

« Les clients ont droit à une information loyale sur ce qui se passe chez Free. L'opérateur ne leur en donne pas suffisamment. Dans notre courrier, nous lui rappelons cependant que tout dysfonctionnement est une inexécution contractuelle qui ouvre droit à réparation pour le consommateur en vertu de l'article 1147 du code de la consommation », a expliqué Alain Bazot, président de l'association de consommateurs, au quotidien Le Monde.

0168000004866180-photo-lancement-free-mobile.jpg

L'article en question - qui appartient en réalité au Code Civil, prévoit pour mémoire qu'un fournisseur de services soit condamné au paiement de dommages et intérêts s'il ne remplit pas correctement ses obligations, dès lors qu'il ne peut justifier d'une cause étrangère ne pouvant lui être imputée. Il reste toutefois difficile d'adresser au titre de cet article des problèmes, fluctuants, de qualité de service. Free Mobile prévoit de son côté dans ses conditions générales de vente (PDF) une indemnisation des clients en cas d'interruption totale du service qui dépasserait deux jours, un délai qui n'a pour l'instant jamais été atteint.

Au delà des possibilités d'indemnisation, c'est surtout le silence de Free Mobile qui semble pointé du doigt par l'UFC. « C'est presque un conseil d'ami que je donne à Free : qu'ils arrêtent de faire l'autruche, sinon leurs clients risquent d'en tirer les conséquences », menace Alain Bazot, selon qui l'association pourrait saisir la justice en cas d'absence de réponse sous dix jours.

Cette semonce intervient deux jours après qu'Orange a menacé de mettre un terme à l'accord d'itinérance qui le lie à Free Mobile si les problèmes rencontrés par ce dernier venaient à compromettre la qualité de service offerte à ses propres clients.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top