Orange menace Free au nom de la qualité de service

26 mars 2012 à 07h36
0
Orange laisse entendre qu'il pourrait dénoncer le contrat d'itinérance qui permet à Free Mobile d'emprunter son réseau, si les problèmes rencontrés par ce dernier venaient à perturber la qualité de ses propres services.

00A0000005056860-photo-free-mobile.jpg
Un porte-parole d'Orange a affirmé samedi à l'AFP que l'opérateur « n'hésitera pas à suspendre » le contrat qui le lie à son concurrent « si des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter la qualité de service » de ses propres offres commerciales.

Cette déclaration, dont il est difficile de dire si elle relève de la menace réelle ou de la rodomontade, fait suite aux propos de jean-Luc Silicani, président de l'Arcep, qui avait laissé entendre, la veille au Figaro, que les dysfonctionnements rencontrés par les abonnés Free Mobile tenaient essentiellement à des « difficultés techniques dans l'interconnexion entre les réseaux de Free et d'Orange ».

La formulation laisse supposer la mise sur un pied d'égalité des deux parties, ce que réfute Orange. « Contrairement à certaines affirmations visant Orange dans les pannes intervenues sur le réseau de Free Mobile ces derniers jours, le groupe décline toute responsabilité dans ces dysfonctionnements », a ajouté un porte-parole du groupe, suite à la panne du 20 mars.

La 2G et le forfait à 2 euros en cause ?

« Je pense que les deux parties ont sous-estimé à la fois le nombre d'abonnés et la quantité de trafic passant par le réseau d'Orange, mais aussi que les offres à 2 euros de Free Mobile conduiraient les consommateurs à ressortir d'anciens téléphones utilisant le réseau 2G.  », a précisé vendredi Jean-Luc Silicani. « Aujourd'hui, près de la moitié des appels de Free Mobile sont en 2G, mais comme il ne dispose pas d'un tel réseau, ses clients utilisent celui d'Orange ».

Le président de l'Arcep rappelle enfin que les deux opérateurs sont libres de renégocier le contrat d'itinérance qui les lie, se positionnant comme le dernier ressort en cas de litige.

Le régulateur des télécoms a par ailleurs rappelé vendredi, lors d'une conférence de presse, que Free respectait pour l'instant ses obligations réglementaires en matière de couverture. Il indique qu'un nouveau point d'étape sera réalisé d'ici la fin juin 2012. Problème : la qualité de service ne dépend pas uniquement du nombre d'antennes installées sur le territoire, mais cette composante - essentielle du point de vue du consommateur, ne sera pas analysée avant « fin 2012 », dans le cadre du bilan annuel de l'Arcep sur le marché mobile.

Free, qui selon son concurrent Bouygues Télécom pourrait compter quelque 2,2 millions d'abonnés à ses forfaits mobiles, s'est pour l'instant bien gardé de commenter son actualité récente.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top