Free Mobile lance l'option data du forfait à 2 €

01 juin 2018 à 15h36
0
Free Mobile vient finalement de lancer l'« option data » du forfait à 2 euros, attendue depuis le lancement de l'offre, suite à une polémique concernant la méthode détournée qui pouvait entrainer une activation involontaire.

0140000004628900-photo-logo-rh.jpg

La rubrique Gérer mes options de l'espace abonné vient effectivement d'accueillir l'« option data », qu'il semble désormais falloir activer explicitement. Son activation est gratuite, mais c'est toujours le premier octet envoyé qui déclenche la souscription d'un forfait donnant droit à 20 Mo pour 1,99 euro.

Jusqu'à présent, il suffisait d'envoyer un MMS, ce que certains mobiles font parfois sans avertissement, et l'option s'activait. Les MMS, qui transitent par le canal data, ne sont effectivement pas facturés à l'unité par Free Mobile. On ne sait pas encore ce qu'il advient désormais lors de l'envoi d'un MMS avec l'option data désactivée.

Attention, le forfait n'est valable que jusqu'à la fin de la période de facturation, et non pour 30 jours. Il vaut donc mieux ne pas se connecter pour la première fois la veille du redémarrage du forfait, à moins d'avoir immédiatement besoin d'environ 20 Mo, certes rapidement consommés.

Notons enfin qu'au-delà du quota, le Mo indivisible est facturé au prix raisonnable de 0,06 euro, soit par exemple 12 euros les 200 Mo supplémentaires.

04976266-photo-free-mobile-option-data.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

USA : Bientôt une politique de confidentialité pour toutes les apps mobiles
Elite 361 et 372 : deux boîtiers à petit prix chez Cooler Master
Barack Obama veut une
Streaming : le W3C planche sur les verrous numériques
Spotify : lecture continue et fondu (à moitié) enchainé sur ordinateur
Sony s'intéresse aux interactions de type Kinect mélangées à la 3D
AOC d2357Ph : un moniteur 3D passif esthétique
Copwatch abandonne son miroir principal
Comme un mea culpa, Google soutient l'initiative Do Not track
Google Traduction prend en charge l'espéranto
Haut de page