Arcep : une terminaison d'appel avantageuse pour Free Mobile et les Full MVNO

14 décembre 2011 à 08h57
0
L'Arcep a lancé mardi une consultation relative à la future terminaison d'appel mobile. Elle propose que les nouveaux entrants sur le marché, au premier rang desquels Free Mobile mais aussi les opérateurs virtuels disposant d'un réseau dégroupé (Full MVNO) profitent d'un régime plus avantageux que les acteurs installés.

Suite à l'annonce selon laquelle Free Mobile avait rempli ses obligations de couverture, l'Arcep a ouvert mardi soir une consultation relative à la terminaison d'appel mobile (TAM). Elle y propose la mise en place d'un régime asymétrique, dans le cadre duquel les nouveaux entrants (Free Mobile et Full MVNO comme Oméa Télécom et Lycamobile) profiteraient d'une terminaison d'appel bien plus avantageuse que celle pratiquée par les trois opérateurs déjà installés.

Terminaison d'appel, kézako ?

00B4000004628900-photo-logo-rh.jpg
Lorsque Pierre téléphone à Paul, Pierre paie sa communication à son opérateur, au tarif de détail. L'opérateur de Pierre doit ensuite verser une somme à l'opérateur de Paul, puisque le réseau de ce dernier sera exploité pour l'acheminement de la communication, sans que celle-ci ne lui rapporte d'argent. Cette somme, c'est ce qu'on appelle la terminaison d'appel.

Entre opérateurs de même importance, la loi prévoit une TAM symétrique : tous les opérateurs pratiquent le même tarif de gros. Pour ne pas pénaliser les nouveaux entrants sur le marché, l'Arcep prévoit toutefois que cette TAM puisse basculer temporairement dans un mode asymétrique, de façon à favoriser l'implantation d'une concurrence durable. Lors de son arrivée sur le marché, Bouygues Télécom avait par exemple profité d'une terminaison d'appel avantageuse, finalement ramenée au niveau de celle de ses concurrents Orange et SFR en juillet dernier.

Une TAM fixée à 2,4 centimes d'euro pour les nouveaux entrants

L'Arcep a dévoilé mardi soir ses propositions. Elle suggère ainsi que les nouveaux entrants, dont Free Mobile, puissent facturer la terminaison d'appel à 2,4 centimes d'euro la minute jusqu'au 30 juin 2012, alors qu'elle est fixée à 1,5 centime d'euros (c€) pour les opérateurs historiques. Lorsqu'un abonné Orange appellera un abonné Free, Orange versera donc 2,4 c€ à Free, alors que dans l'autre sens, Orange facturera 1,5 c€ à Free. A intervalles réguliers, les tarifs devront être révisés, selon le calendrier suivant :

Pour les nouveaux entrants :

- plafond d'entrée à 2,4 c€/minute, jusqu'au 30 juin 2012,
- baisse à 1,6 c€/minute, à partir du 1er juillet 2012 pour six mois,
- baisse à 1,1 c€/minute, à partir du 1er janvier 2013 pour un an.

Dans le même temps, les opérateurs historiques seront assujettis aux tarifs suivants :

- 1,5 c€/minute, du 1er janvier 2012 au 30 juin 2012,
- 1 c€/minute, à partir du 1erjuillet 2012 pour six mois,
- 0,8 c€/minute, à partir du 1er janvier 2013 pour un an.

Le projet de l'Arcep est ouvert à consultation public jusqu'au 27 janvier. Il sera ensuite soumis à la Commission européenne pour validation. La décision finale devrait quant à elle intervenir au printemps.

0258000004820548-photo-terminaison-d-appels-mobiles-arcep.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
Pampers se lance dans les

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top