Free Mobile, "sur la rampe de lancement", a l'accord de l'Arcep

13 décembre 2011 à 17h43
0
La fusée est sur la rampe de lancement, annonçait mardi après-midi Xavier Niel sur Twitter. Une heure plus tard, un communiqué de l'Arcep confirme la portée supposée de ce message (pas tout à fait) sibyllin : le futur opérateur a rempli ses obligations de couverture et se voit donc octroyer la permission de lancer son service.

00B4000004628900-photo-logo-rh.jpg
Suivi par environ 5 500 sur personnes sur Twitter, Xavier Niel n'avait jamais posté le moindre message... jusqu'à ce mardi après-midi, où il annonce, en anglais : « la fusée est sur la rampe de lancement ». Bien qu'aucun commentaire ne l'accompagne, difficile de ne pas y voir une allusion au lancement attendu des offres commerciales Free Mobile.

Probable motif de ce message réjoui, le « déclencheur » qu'attendait Iliad, maison mère de Free, a été rendu officiel vers 17h30 ce mardi. Dans un communiqué, le régulateur des télécoms (Arcep) a en effet déclaré mardi qu'après examen, Free Mobile avait bien rempli les ses obligations de couverture, préalable indispensable au démarrage de son activité.

« Le taux de couverture 3G atteint par Free Mobile étant supérieur à 25% de la population, la société peut bénéficier dès à présent, conformément aux termes des autorisations délivrées aux opérateurs mobiles 3G, de l'itinérance sur le réseau d'un opérateur mobile tiers, afin de pouvoir fournir ses services mobiles sur l'ensemble du territoire dès son ouverture commerciale », en conclut l'Autorité.

Il ne reste donc plus maintenant à Free Mobile qu'à dévoiler son offre. Aucune date n'a encore été communiquée à ce sujet, Xavier Niel s'étant jusqu'ici borné à affirmer que le lancement interviendrait avant le 15 janvier prochain. L'Arcep fixe quant à elle l'échéance trois jours plus tôt : « Free Mobile devra enfin ouvrir commercialement son réseau au plus tard le 12 janvier 2012 ».

L'accord Arcep, un préalable indispensable

Free peut pour mémoire se lancer en tant qu'opérateur mobile depuis qu'il a obtenu la dernière licence pour des fréquences 3G disponible sur le marché. Pour que le nouvel entrant puisse débuter ses activités rapidement, ladite licence prévoit que l'opérateur doit dans un premier temps assurer la couverture de 25% de la population française avant de se voir ouvrir le réseau de l'un de ses concurrents (accords d'itinérance).

Dans la pratique, les abonnés Free Mobile qui ne se trouveront pas à portée d'une des antennes déployées par Iliad emprunteront le réseau d'Orange pour passer leurs communications. La licence fixe des échéances liées au déploiement du réseau interne de l'opérateur : Free avait ainsi jusqu'au 12 janvier 2012 pour atteindre ce seuil des 25%.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top