WiMax : IFW (groupe Iliad) lance son offre pour les pros

le 28 novembre 2011 à 08h21
0
IFW, anciennement Altitude Telecom, vient de mettre en ligne le formulaire nécessaire à la souscription d'un accès à Internet ou d'une liaison point à point faisant appel au WiMax. L'offre, disponible sous réserve d'éligibilité, est réservée aux entreprises.

Le groupe Iliad, titulaire via sa filiale IFW (anciennement baptisée Altitude Telecom) de la seule licence WiMax valable sur l'ensemble du territoire métropolitain, a publié en fin de semaine dernière sur son site les modalités commerciales de souscription à son offre. Réservée aux entreprises (Siret obligatoire), celle-ci s'articule autour de deux formules, valables uniquement dans les zones de couverture effective :

- un accès à Internet avec un débit descendant maximum de 2 Mb/s
- un accès point à point (interconnexion entre deux sites appartenant à une même zone de couverture) avec un débit pouvant atteindre 10 Mb/s.

La première est facturée 220 euros par mois, sans garantie quant aux débits réels, tandis que la seconde est annoncée à 2 200 euros par mois, avec dans les deux cas la fourniture d'une antenne dédiée et d'un modem WiMax, à relier en Ethernet à son équipement informatique. Les entreprises désireuses de souscrire à l'une de ses offres devront passer par une étude d'éligibilité, facturée 100 euros par site.

La publication de ces conditions tarifaires intervient alors que l'Arcep vient de lancer un avertissement à sept opérateurs, au motif que ces derniers n'ont pas respecté les impératifs de déploiement de réseau que supposait l'obtention de leurs licences WiMax régionales. Parmi les concernés, Bolloré Télécom, qui détient suffisamment de licences régionales pour pouvoir revendiquer une couverture à l'échelle de l'Hexagone, a fait savoir qu'il espérait que les fréquences associées au Wimax pourraient être reconverties au profit d'autres normes de transmission sans fil, à commencer par la fameuse « 4G » (LTE).

Le WiMax est pour mémoire un standard de transmission de données sans fil (radio, norme 802.16), dont le fonctionnement se rapproche, en simplifiant, de celui du WiFi, à ceci près qu'il autorise des débits théoriques de l'ordre de quelques dizaines de Mb/s sur plusieurs kilomètres de portée. En France, son déploiement avait notamment été envisagé pour permettre aux zones blanches (qui ne sont pas desservies par les réseaux terrestres classiques) d'accéder à Internet haut débit.

0190000004780830-photo-carte-wimax-ifw-iliad.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Free WiMax
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
scroll top