Free Mobile donne un coup de fouet à ses débits 4G avant les fêtes

20 décembre 2022 à 16h00
3
© Pixabay / ArtisticOperations
© Pixabay / ArtisticOperations

Free améliore la qualité de son réseau mobile presque partout en France, avec une augmentation de la vitesse de téléchargement.

La 4G n'est pas morte ! Alors que les opérateurs ont eu les yeux rivés sur la 5G durant de longs mois avant de calmer leurs ardeurs, Free Mobile s'intéresse en cette fin d'année à la qualité des débits apportés par son réseau mobile.

Un gain de spectre obtenu en 2018 qui porte enfin ses fruits

Le réseau 4G reste aujourd'hui, et de loin, le plus utilisé par les Français. Beaucoup n'ont pas encore osé adopter un smartphone 5G et attendront que leur téléphone actuel rende l'âme avant d'opter pour un modèle compatible avec le réseau de nouvelle génération.

Free va donc améliorer la qualité des débits proposés par ses antennes en utilisant les 15 MHz alloués sur la fréquence 2 100 MHz. Free ne disposait avant cela que de 5 MHz, mais a obtenu 15 MHz grâce au « New Deal mobile », une initiative gouvernementale qui « offrait » des avantages aux opérateurs contre leur engagement à améliorer leur réseau, notamment dans les zones rurales et les zones blanches.

Paris et l'Île-de-France sont les parents pauvres de cette amélioration du réseau 4G

Depuis 2021, Free Mobile peut utiliser les 15 MHz, mais a préféré attendre un peu et tester son système à Bordeaux qui, comme le rappelle Univers Freebox, est la ville d'essai de l'opérateur de Xavier Niel avant tout déploiement national.

Les essais ont été concluants, et Free Mobile propose aujourd'hui à ses abonnés de profiter des 15 MHz sur l'ensemble des 5 204 sites compatibles avec la bande de fréquences 2 100 MHz, selon les chiffres de l'ARCEP. Depuis septembre 2022, les nouveaux sites installés par l'opérateur étaient déjà compatibles et opérationnels. Ce nouveau déploiement ne concerne que les sites déjà en activité depuis plusieurs années.

Tous les utilisateurs de Free Mobile ne pourront toutefois pas profiter de meilleurs débits dans l'immédiat. Si la majorité du territoire est concernée par cette amélioration, Paris et la région d'Île-de-France ne semblent pas pour le moment concernées par cette mise à jour.

Enfin, Free Mobile a dû, dans le même temps, désactiver la 3G 2 100 MHz sur ses antennes pour éviter les interférences entre les différentes fréquences.

Source : Univers Freebox

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (3)

Laurent_Marandet
Un ami à trois téléphones (deux pros et un perso avec puce Free): le débit 5G de Free à Cannes (avec vue dégagée) est quasiment en dessous des autres opérateurs en 3G (j’ai bien dit 3G, pas 4G). C’est vraiment une fumisterie.<br /> En attendant, SOSH pourrait se bouger, ils sont les derniers à ne pas proposer la 5G, même à 24,90 euros.
Pernel
Ça dépend vraiment des lieux, dans certains coins ça fonctionne bien. J’ai eu Free il y a quelques années, en ville et même en périphérie, RAS, largement suffisant même pour mater un stream.<br /> Bizarrement d’ailleurs, a cette époque on était en famille dans une petite ville (genre 3000 habitants), une personne chez Orange avait du mal à capter et moins chez Free je captais pas trop mal (avec un GSM Chinois en plus).<br /> Il parait que dans des villes comme Paris et Bordeaux c’est naze aussi, j’ai pas testé là-bas, mais dans mon coin aucun souci (j’avais plus de 110Mb/s en ville et une 40-50ene en dehors). Et bizarrement avoir Bouygues j’ai eu 2-3 zones blanches (très minime, peu dérangeante) aux mêmes lieux. La j’ai Sosh pour 10€, jamais de souci, mais un ami de la famille chez Orange ne capte pas très bien chez lui (et SFR capte le mieux, un comble).<br /> Comme toujours, il faut tester au cas par cas, ça peu être chiant, mais un changement d’opérateur est très facile de nos jours. Si on remonte 15 ans en arrière, c’était tellement compliqué (et cher) qu’on ne changeait pas, ou rarement. Tu testes un mois avec opérateur X, ça marche tu restes, ça marche pas tu prends chez Y, il s’occupe de tout.
wackyseb
« Beaucoup n’ont pas encore osé adopter un smartphone 5G et attendront que leur téléphone actuel rende l’âme avant d’opter pour un modèle compatible avec le réseau de nouvelle génération. »<br /> Euh non, on attends surtout que le prix en 5G soit le même qu’en 4G.<br /> On ne va pas payer plus cher alors qu’il n’y a pas forcément de besoin pour une grande majorité de personnes
Voir tous les messages sur le forum