Fin des frais d’itinérance : pas pour les abonnés low-cost

21 juin 2017 à 10h42
0
La fin des frais d'itinérance en Europe a été largement mise en avant : les opérateurs en ont même fait un nouvel argument de vente proposant à leurs clients plus de data à l'étranger, plus de pays... Plus, en fait, que ce que prévoit la nouvelle réglementation européenne. Mais on ne parle, ici, que des quatre opérateurs principaux en France.

Si Orange, SFR, Bouygues Télécom ou Free n'ont eu d'autres choix que de se plier à la nouvelle réglementation en vigueur dans l'Union européenne, certains opérateurs low-cost qui n'ont pas leur propre réseau, appelés MVNO, ont obtenu une dérogation.

Frais d'itinérance : 11 opérateur obtiennent une dérogation de l'Arcep

Dans une série de décisions prises le 13 juin 2017, l'Arcep, le régulateur des télécoms, a accepté les demandes de 11 opérateurs MVNO. Les MVNO (Mobile Virtual Network Operator) n'ont pas leur propre réseau mobile comme Orange ou SFR. Ils utilisent, en fait, un réseau existant en marque blanche et payent l'opérateur propriétaire du réseau pour cela.

Ces opérateurs sont nombreux : ils sont parfois liés à des grandes enseignes, comme Réglo Mobile chez E.Leclerc, des médias (M6 Mobile, Virgin Mobile, NRJ Mobile...) ou des entreprises de services et des banques (LaPoste Mobile, Credit Mutuel Mobile...) Derrière ces noms, ce sont plusieurs entreprises qui se cachent et ce sont elles qui ont demandé une dérogation à l'Arcep.

01F4000008346534-photo-op-rateurs.jpg

Les clients des MVNO seront encore facturés pour l'utilisation à l'étranger

La liste des 11 opérateurs ayant obtenu une dérogation de l'Arcep est la suivante : Adista, Afone, Euro-Information Telecom, Euroditel, ITC Ariane Services, MC Infinity, Scopelec, Thales Communications & Security, Budget Telecom, International Télécommunication Network France et Sybord. Malheureusement, ces noms ne risquent pas de parler à grand monde puisque les offres sont commercialisées sous d'autres noms.

Les abonnés à un forfait d'un MVNO doivent donc contacter le service client de leur opérateur afin de s'informer sur la question des frais de roaming. L'Arcep a autorisé ces opérateurs à facturer leurs clients pour l'utilisation de leur forfait en itinérance (ce qui ne signifie pas que tous le feront).

Avec l'été qui approche, le risque d'avoir une très mauvaise surprise sur la facture mobile au retour d'un voyage en Espagne, par exemple, est donc réel si vous pensiez pouvoir utiliser votre forfait data sans surcoût avec un opérateur low-cost.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top