Mobile : 77% des Français n'appelleraient pas plus de 3h par mois

25 avril 2012 à 18h42
0
00FA000005128456-photo-smartphone-pixel-embargo-fotolia-com.jpg
Une étude menée par l'institut IPSOS pour le compte de l'opérateur Prixtel met en avant que 77% des français consommeraient entre 0 et 3 heures de communication téléphonique par mois avec leur téléphone mobile. Un constat qui peut apparaître comme étant paradoxal à l'heure du tout illimité.

La multiplication des offres mobiles proposant des communications illimitées ne semble pas avoir poussé les Français à appeler des heures durant avec leur mobile, à en croire l'étude dévoilée aujourd'hui par IPSOS et Prixtel. 77% des Français interrogés passent ainsi moins de 3 heures d'appels par mois, toutes tranches d'âge confondues. Quand on se penche sur ces dernières, l'écart est cependant significatif puisque 50% des personnes passant moins d'1 heure d'appel par mois ont entre 45 et 64 ans, tandis que 62% des personnes téléphonant plus de 5 heures par mois ont entre 16 et 34 ans. De façon générale, 40% des Français questionnés passent moins d'1 heure par mois, et 9,5% plus de 5 heures.

Une situation a forcément mettre en parallèle avec les forfaits choisis par les mobinautes : 84% des personnes interrogées ont indiqué disposer d'un forfait et parmi ces dernières, 64% ont décrété ne jamais faire de hors-forfait. 12% des possesseurs de forfaits disposent par ailleurs d'une offre bloquée. Néanmoins, l'étude ne donne pas de détails sur les offres les plus contractées, une information qui pourrait pourtant être déterminante, notamment dans le cas des forfaits illimités en voix.

Les destinataires des appels ? Les collègues... et maman

Les personnes les plus contactées par les mobinautes français sont les mêmes pour les hommes et pour les femmes, mais leurs priorités varient. Ainsi, les hommes citent à 30% leurs collègues comme interlocuteurs prioritaires, 25% leur mère et 21% leurs enfants. Pour les femmes, l'ordre est strictement inversé puisque les enfants sont cités à 38%, la mère à 32% et enfin les collègues à 15%, loin derrière.

Moins de 100 SMS par mois

Outre une consommation moyenne finalement assez faible de la voix, le SMS n'est pas nécessairement plus utilisé puisque 64% des Français interrogés expliquent envoyer moins de 100 textos par mois. Seuls 7% des sondés indiquent dépasser les 500 SMS mensuels, parmi lesquels 67% de jeunes de 16 à 24 ans - contre seulement 3% des 45-64 ans.

Quant à l'Internet mobile, il est utilisé quotidiennement par 31% des mobinautes sondés disposant d'un téléphone ayant accès à Internet - soit 70% du panel. Encore une fois, la tranche d'âge des 16-24 ans se démarque fortement avec un usage quotidien du Web mobile de 57%, contre 19% pour les 45-64 ans.

Menée du 6 au 10 avril auprès d'un échantillon de 1006 personnes âgées de 16 à 64 ans, cette étude, bien qu'incomplète au sujet des forfaits plébiscités par les mobinautes français, a néanmoins le mérite de mettre en avant que la démocratisation des offres tout illimité chez les opérateurs n'a pas poussé les Français à téléphoner plus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Geekget Episode 36 : le casque gamer vibrant USB !
AMD passe les pilotes Catalyst à la version 12.4
Nokia admet ne plus être le numéro un mondial du mobile
Apple : la convergence a ses limites
Logitech publie des résultats annuels en baisse
T1 : TomTom annonce une perte de 2 millions d'euros
Stockage en ligne : quelques offres comparées en un clin d'oeil
Sophos bloque les liens malveillants sur Facebook
Shuttle annonce le SZ77R5, nouveau mini-PC Ivy Bridge
CISPA : le gouvernement US affiche son opposition
Haut de page