Mobiles : l'Europe veut "injecter de la concurrence dans le marché du roaming"

01 juin 2018 à 15h36
0
Lors du Mobile World Congress de Barcelone, la vice-présidente de la Commission chargée de la stratégie numérique a critiqué les opérateurs sur leur stratégie en matière de facturation des consommations sur mobiles depuis l'étranger. Neelie Kroes souhaite que les acteurs du secteur se livrent une concurrence plus acharnée.

00FA000002045106-photo-europe.jpg
A l'occasion du grand rendez-vous de la mobilité, le Mobile World Congress, Neelie Kroes a donné sa position au sujet de la concurrence en matière de roaming (appel ou Data émis depuis l'étranger). Dans un discours, la vice-présidente de la Commission chargée de la stratégie numérique a expliqué qu'elle comptait « injecter de la concurrence dans le marché du roaming ».

Elle explique à l'AFP qu'à ce jour : « 40 % des consommateurs de mobiles sont nerveux à l'idée d'utiliser des services de données à l'étranger, parce que, avec les prix du roaming en Union européenne qui sont encore tellement élevés, ils savent qu'ils pourraient avoir une vilaine surprise au moment d'ouvrir leur facture ». Elle appelle les opérateurs mais également les eurodéputés à pousser leur réflexion sur le sujet afin d'aboutir à un accord politique sur le sujet.

Son objectif est de parvenir à une sorte de marché unique en matière de consommation depuis l'étranger. Elle précise que cette mise en concurrence devrait aboutir à ce que les opérateurs pratiquent des « prix beaucoup plus bas pour les consommateurs ».

Dans la foulée, Orange a indiqué avoir modifié son forfait roaming « combiné ». L'opérateur propose désormais une offre couplant 10 minutes de voix, 10 SMS et 10 Mo de données pour environ 4 à 5 euros par jour. Ce même forfait sera disponible dès le mois de juin dans plusieurs pays dont la France, le Royaume-Uni et la Pologne, précise Orange dans un communiqué.

Une fonction « alerte et plafond reste du monde » est également proposée aux clients afin qu'ils soient avertis lorsqu'ils atteignent 100 euros de consommation depuis un pays situé hors de l'Union européenne. Un petit pas en avant destiné à éviter les factures trop salées. Toutefois, l'Europe avertit les opérateurs qu'ils devront à l'avenir être plus transparents sur ce type de consommation.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC 2012 : présentation vidéo du HTC One S
Microsoft dévoile un prototype d'interface mêlant transparence et détection de mouvements
La Cnil demande à Google un report des nouvelles règles de confidentialité
MWC 2012 : présentation vidéo du Samsung Beam, un smartphone doté d’un pico projecteur
TomTom subit une baisse de 67 % de son bénéfice net
Google+ : 3 minutes par mois et puis s'en va
MWC 2012 : Présentation du Nokia Lumia 900
Pwn2Own : Chrome détaille ses récompenses
J. B. Willem, Orange :
Google Street View et Apple poursuivis pour violation de brevets
Haut de page