Messagerie instantanée : Kik joue l'interopérabilité

Par
Le 12 novembre 2010
 0
L'application de messagerie instantanée gratuite baptisée Kik commence à se faire connaître. L'équipe de développement se félicite de l'adoption du service. Il faut dire qu'en 15 jours, l'application a été téléchargée 1 million de fois (des rumeurs évoquent déjà 1,5 million d'utilisateurs). Une réussite commentée sur le blog de l'entreprise.

00a0000003731870-photo-kik-iphone.jpg
Concrètement, l'application disponible sur iPhone, Blackberry et Android se présente comme un service de messagerie instantanée traditionnel. L'inscription, certes rapide, est nécessaire avec nom, prénom, e-mail et numéro de téléphone (optionnel). Il n'est par contre pas possible de se connecter avec son compte MSN ou Twitter.

Pas d'innovation majeure donc mais Kik affiche à côté des messages des icônes le statut du message avec S pour envoyés, D pour délivrés et R pour lus. La lecture des messages est également disponible en mode hors-ligne et l'application propose d'envoyer à l'utilisateur des notifications « Push ».

A la loupe, l'application peut faire penser au service de chat proposé par Blackberry. C'est donc sans surprise que l'on retrouve aux manettes de Kik, un ancien de la mûre. Ted Livingston, un ancien de la firme RIM, éditrice du Blackberry est, en effet l'initiateur du projet Kik.

00a0000003731776-photo-kik-applications.jpg
Par contre, on peut rester déçu par l'application au regard de la concurrence. D'autres applications proposent déjà de tels services. A ce titre, on peut notamment citer l'apport de Fring, disponible sur iOS, Ovi et Android qui inclut la vidéo mais aussi WhatsApp ou encore eBuddy, Nimbuzz ou PalRingo...

Toujours est-il que si vous ne disposez pas encore d'applis de messagerie instantanée ou que vous voulez comporter tel un Captain, Kik peut être utile.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top