Internet illimité : l'UFC-Que Choisir assigne Orange et SFR

16 septembre 2010 à 12h15
0
00C0000003555246-photo-logo-orange-d-tourn-illimit-avec-ast-risque.jpg
« Pratiques commerciales trompeuses. » C'est en ces termes que l'UFC-Que Choisir a annoncé mardi qu'elle avait assigné les opérateurs de téléphonie mobile Orange et SFR. L'association de consommateurs reproche effectivement aux intéressés d'employer à tort les notions d'« Internet » et d'« illimité ».

À juste titre, de l'aveu même des dirigeants d'Orange. « Je crois qu'on a un peu trop abusé des publicités avec des astérisques (...) qui expliquent en réalité toutes les limites qu'on met aux offres illimitées. Il faut dire honnêtement aux clients ce qu'on leur propose », avait ainsi déclaré Stéphane Richard au micro de RTL, le lendemain de son investiture à la tête de France Télécom, le 1er mars dernier.

Pourtant les offres dites d'« internet illimité » sont encore au catalogue des opérateurs. En fait d'« illimité », ces offres sont bridées ou facturées au-delà d'un certain quota, sous couvert de protection de la qualité du réseau. Comment expliquer alors que certains de nos voisins européens, en dépit d'une densité de population plus élevée, offrent le double pour moitié moins cher ? En France, certains clients ont ainsi découvert à leurs dépens l'antinomie du hors forfait sur une offre dite « illimitée ».

Ces offres usurpent en outre la notion d'« Internet » en restreignant l'accès à de nombreux protocoles, tels que la voix sur IP, qui porte pourtant « Internet » jusque dans son nom (le « i » de « IP »). Aujourd'hui encore, SFR va jusqu'à dissocier l'email de l'Internet !

Bouygues Telecom est pour l'heure épargné par l'UFC-Que Choisir. S'il semble lui aussi estimer que le courrier électronique est dissocié d'Internet, il a néanmoins le mérite de ne pas employer le terme « illimité », au profit de la mention « 24 h / 24 ».

Reste que la plupart des opérateurs utilisent à tort la notion d'« illimité » au-delà d'Internet, pour la voix et le SMS, qui sont systématiquement limités en nombre de destinataires voire même de durée par appel et/ou par correspondant. Pour l'heure, l'assignation ne porte en revanche que sur l'Internet... en attendant une prochaine assignation ?

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page