Etude : utiliser la dictée vocale en conduisant serait aussi dangereux qu'écrire un SMS

23 avril 2013 à 15h31
0
Une étude américaine met en avant le fait que l'utilisation d'une application de dictée vocale au volant s'avère aussi dangereux, si ce n'est plus, que l'écriture d'un SMS en conduisant. Dicter ou conduire, il faut choisir !

00FA000005780504-photo-agathe-sms.jpg
L'enquête, menée par la Texas Transportation Institute de l'Université du Texas, a comparé pour la première fois la réaction de conducteurs qui utilisent un système de dictée vocale, et ceux qui écrivent des SMS au volant. « Dans chaque cas, les conducteurs ont mis deux fois plus de temps pour réagir, par rapport à leur temps de réaction lorsqu'ils ne composent pas de message » souligne la directrice de l'étude, Christine Yager. « Le contact des yeux avec la route a diminué dans les deux cas. »

Menée auprès de 43 conducteurs dans un environnement réel, l'étude met donc en avant que le fait de dicter à voix haute un message à un logiciel réduit autant l'attention que lors de la rédaction manuelle d'un texto. La situation serait même pire, puisque les utilisateurs s'avèrent obligés de corriger à la main les erreurs du système de dictée vocale. « Vous monopolisez votre esprit pour organiser, dans vos pensées, ce que vous essayez de dire, ce qui provoque de fil en aiguille une déficience motrice et diminue votre temps de réponse » explique Christine Yager.

Selon l'étude, l'un des points les plus alarmants vient du fait que le conducteur se sentait davantage confiant et en sécurité lors de l'utilisation d'un logiciel de dictée vocale, tandis que le danger potentiel était plus présent lors de l'écriture manuelle d'un SMS. Pourtant, le danger est bien présent dans les deux situations.

Aux USA, où 35% des conducteurs admettent lire des mails et des SMS en conduisant et où 26% admettent en écrire au volant, ce type de pratique est un véritable problème. « Il est important d'informer le public que ces nouvelles méthodes de communication sont de dangereuses distractions, et aider les gens à être plus en sécurité lorsqu'ils montent dans leur véhicule » conclut Christine Yager.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top