Insolite : vers un essor du SMS au Japon ?

22 juin 2011 à 17h40
0
Compacité, écrans couleur puis 3D, télévision puis Internet, le Japon fait figure de pionnier dans le domaine de la téléphonie mobile. Mais saviez-vous que les japonais ne pouvaient jusqu'à présent pas s'échanger de SMS d'un opérateur à l'autre ? NTT Docomo, KDDI, SoftBank Mobile, Okinawa Cellular et eAccess ont néanmoins annoncé le 1er juin dernier que l'interconnexion se ferait enfin le 13 juillet.

00F0000003740582-photo-sony-ericsson-liveview-sms.jpg

Les japonais s'échangeaient en fait déjà du texte par email avec l'avènement de l'i-mode, en 1999, avant même que le SMS ne connaisse un véritable engouement en Europe.

Le SMS offre néanmoins quelques avantages par rapport à l'email. On utilise pour commencer la même coordonnée pour joindre son correspondant par la voix ou par texte, le numéro de téléphone, au lieu de recourir à un élément supplémentaire, l'adresse email. Il est en outre si élémentaire qu'il est transmis en quelques secondes et en consommant peu d'énergie.

S'il est fort improbable que les japonais adoptent massivement le SMS au détriment de l'email, désormais bien ancré dans les mœurs, ce sont en fait les récents événements du Japon qui ont incité les opérateurs à interconnecter leurs SMS, puisqu'ils ont plus de chance d'arriver à destination en cas de problèmes de réseau.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top