Insolite : vers un essor du SMS au Japon ?

22 juin 2011 à 17h40
0
Compacité, écrans couleur puis 3D, télévision puis Internet, le Japon fait figure de pionnier dans le domaine de la téléphonie mobile. Mais saviez-vous que les japonais ne pouvaient jusqu'à présent pas s'échanger de SMS d'un opérateur à l'autre ? NTT Docomo, KDDI, SoftBank Mobile, Okinawa Cellular et eAccess ont néanmoins annoncé le 1er juin dernier que l'interconnexion se ferait enfin le 13 juillet.

00F0000003740582-photo-sony-ericsson-liveview-sms.jpg

Les japonais s'échangeaient en fait déjà du texte par email avec l'avènement de l'i-mode, en 1999, avant même que le SMS ne connaisse un véritable engouement en Europe.

Le SMS offre néanmoins quelques avantages par rapport à l'email. On utilise pour commencer la même coordonnée pour joindre son correspondant par la voix ou par texte, le numéro de téléphone, au lieu de recourir à un élément supplémentaire, l'adresse email. Il est en outre si élémentaire qu'il est transmis en quelques secondes et en consommant peu d'énergie.

S'il est fort improbable que les japonais adoptent massivement le SMS au détriment de l'email, désormais bien ancré dans les mœurs, ce sont en fait les récents événements du Japon qui ont incité les opérateurs à interconnecter leurs SMS, puisqu'ils ont plus de chance d'arriver à destination en cas de problèmes de réseau.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

L'Ubisoft Club et Uplay fusionnent pour devenir Ubisoft Connect
Windows 10 20H2 (octobre 2020) : dates, nouveautés, tout savoir sur la mise à jour
L'éditeur Devolver Digital rachète Croteam (Serious Sam)
PayPal va proposer des paiements en crypto-monnaies dès 2021
Fortnite : le patch 14.40 réduit considérablement l'espace disque nécessaire
Le chargeur Apple MagSafe fonctionne aussi sur le Galaxy Z Fold 2 et le Google Pixel 5
DxO dévoile PhotoLab 4 : de nouveaux outils et du deeplearning au service de vos photos
Dropbox lance son offre Famille à 19,99€/mois
Ghost of Tsushima : une suite déjà en préparation ?
Essai du Range Rover Autobiography P400e : l’hybridation royale
scroll top