Le navigateur français UR Browser s'annonce en bêta

07 juin 2016 à 12h18
0
La société française AdaptiveBee annonce la disponibilité de son navigateur UR Browser en bêta sur Windows et OS X.

Un nouveau fork du projet Chromium est disponible. Conçu par l'équipe française de UR Browser, filiale d'AdaptiveBee, il a pour objectif de coller un peu plus aux usages du Web d'aujourd'hui en offrant des options de multimédia et de personnalisation de l'interface utilisateur.

Sur le marché des navigateurs, les forks de Chromium fleurissent de part et d'autre sur la Toile et chacun des éditeurs, qu'il s'agisse d'Opéra, de Vivaldi, de Torch, d'Epic Browser ou encore de Malestrom, tentent de se démarquer en personnalisant l'interface ou en introduisant des fonctionnalités spécifiques. C'est ce qu'a choisi de faire la société AdaptiveBee avec UR Browser.


Le navigateur offre tout d'abord une galerie de médias, laquelle s'interface avec l'explorateur de fichiers du système. Il sera donc possible de consulter ses photos, sa musique et ses vidéos directement au sein du navigateur, mais aussi de mettre en place des listes de lecture. Notons en outre un système de synchronisation permettant d'accéder à ses médias sur n'importe quel appareil, en mode déconnecté.

UR Browser propose des options de personnalisation : installer un thème, choisir un fond d'écran avec des effets parallaxes ou encore, sélectionner un ensemble d'icônes. En plus du papier-peint, l'écran d'accueil peut accueillir des raccourcis, et widgets, par exemple pour consulter les prévisions de la météo locale, les actualités ou les résultats sportifs.

0190000008464580-photo-ur-browser.jpg
0190000008464582-photo-ur-browser.jpg


L'internaute sera en mesure de connecter WhatsApp Web, Skype Web Messenger Web ou Telegram Web directement sur l'écran d'accueil. Ce dernier se transforme ainsi en centre de messagerie. De son côté, la gestion des suggestions est un peu particulière. La société explique ainsi : « les sites Web que vous utilisez souvent sont groupés dans des profils qui s'appellent des Moods ». UR Browser dispose enfin d'un gestionnaire de téléchargement et d'un catalogue de jeux en ligne.

Il est possible de synchroniser ses favoris, son historique ou ses mots de passe via la création d'un compte utilisateur. Notons au passage que le moteur de Bing est configuré par défaut. Pour l'heure, il n'est pas encore possible d'ajouter des extensions à partir du Chrome Web Store. Ces dernières n'apparaissent pas non plus dans chrome://extensions. AdaptiveBee avait précédemment conçu un launcher pour Android et l'équipe planche actuellement sur une version mobile de son navigateur.

0190000008464584-photo-ur-browser.jpg
0190000008464586-photo-ur-browser.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top