Le client FTP Cyberduck passe en version 4.0 bêta sur Windows

14 décembre 2010 à 10h56
0
0050000003832750-photo-cyberduck-logo.jpg
Si traditionnellement les éditeurs commencent par développer leurs applications à destination de Windows afin de gagner rapidement en popularité avant de porter ces dernières sur Mac OS X, voici l'une des exceptions : Cyberduck. Très populaire, ce client FTP open source est désormais disponible en version 4.0 bêta auprès des utilisateurs de Windows XP, Vista et 7.

CyberDuck permet d'établir des communications avec différents protocoles. Une fois l'application installée sur la machine, l'internaute sera en mesure de transférer n'importe quel type de fichiers en FTP, SFTP mais également WebDAV, Windows Azure ou Amazon S3. Il est également possible d'accéder à ses données hébergées sur Google Documents, Google Storage ou encore ceux de Dropbox. Notons également un gestionnaire de favoris et un explorateur de fichiers.

Les utilisateurs de Windows bénéficieront donc de toutes les fonctionnalités déjà implementées dans la version de Mac OS X. Notez que CyberDuck est aussi disponible en Français. Pour en savoir davantage et évaluer le logiciel, rendez-vous ici.

0226000003832740-photo-cyberduck-windows.jpg

Crédit : sudo.ch


Télécharger Cyberduck pour Mac OSX.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top