Spotify devient un gestionnaire de musique complet et social

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000002764074-photo-logo-spotify.jpg
Spotify poursuit sa tentative de conquête face au géant du secteur, iTunes. Présent sur Windows et Mac OS - et aisément installable sur Linux avec Wine - Spotify souhaite passer d'un service de lecture audio en streaming « à une plateforme de gestion de musique. »

La version 0.4 est annoncée par le blog de Spotify comme « la plus importante mise à jour depuis notre lancement fin 2008. » Première nouveauté, le logiciel musical intègre désormais un « profil musical social », pour « ajouter des fonctionnalités sociales. » En clair, le logiciel permet de partager ses listes de lectures, ses artistes et ses titres préférés via Facebook ou Twitter. Pour le premier, une nouvelle colonne « Contacts » apparaît sous le profil, avec les gens connectés en temps réel sur le réseau social. Recherche dans les profils d'utilisateurs, publication d'un profil Spotify sur le web, système de messagerie pour envoyer des titres et compteur de popularité des listes de lectures sont autant de nouvelles fonctions ajoutées.

Et si l'inconvénient de Spotify face à iTunes était l'impossibilité d'ajouter sa bibliothèque musicale stockée en local, c'est désormais du passé. Il est possible d'importer « un lien vers tous les fichiers musicaux stockés » d'un clic. Gracenote a aussi été intégré pour récupérer les informations sur une chanson ou un album entier, et Spotify peut parcourir automatiquement le disque dur pour y repérer des artistes équivalents aux listes de lecture créées. Une synchronisation sans fil est également prévue pour conserver à jour plus facilement ses listes de lecture sur son baladeur.

Pour le reste, Spotify améliore surtout son interface : nouvelle barre d'outils pour permettre le partage sur Facebook et Twitter plus facilement, icône « partager » sur la pochette de l'album en cours de lecture, et mosaïque d'images dans les listes de lecture.

Spotify espère ainsi faire un pas de plus vers un logiciel unique de gestion musicale. Il a déjà été utilisé par 7 millions de personnes depuis son lancement en Europe, mais son lancement a été retardé aux Etats-Unis. Prévu cette année, il a été repoussé à une date indéterminée, notamment parce que plusieurs éditeurs musicaux s'inquiètent du peu d'utilisateurs européens qui ont acquis la version Premium - pour 9,99 euros par mois. 320 000 clients ont en effet sauté le pas, la rémunération de Spotify pour les autres provenant de la publicité.

La bataille n'est pas terminée. Apple a racheté un autre service de lecture en streaming l'an dernier, Lala.com. Si aucune utilisation concrète de la nouvelle filiale n'a été annoncée, on peut s'attendre à une intégration plus poussée des réseaux dans iTunes, comme la disponibilité des titres en streaming en plus de la possibilité de téléchargement. Dans cette optique, Spotify pourrait être une préfiguration du futur d'iTunes autant qu'il est un sérieux concurrent.

La nouvelle version de Spotify est en cours de déploiement depuis ce matin. La mise à jour se fera automatiquement au démarrage du logiciel dans les prochains jours.


01F4000003144802-photo-spotify.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gigabyte lance deux cartes mères AMD 890FX hauts de gamme
Sapphire lance sa Radeon HD 5970 4 Go Toxic
iPhone 4G : Gizmodo US fait l'objet d'une perquisition
Aigo poursuit HP et Toshiba sur leurs brevets de stockage USB
Google Earth s’invite dans Google Maps
McAfee veut dédommager les victimes de sa mise à jour défaillante
Bientôt des pilotes NVIDIA unifiés !
AMD : cinq nouvelles ATI FirePro Dx 11 pour les pros
Patriot monte sa DDR3 à 2500 MHz
Pénurie de processeurs Arrandale chez Intel
Haut de page