126
Startpage

Startpage

Note rédaction :
(4)
Avis utilisateurs :
(3.4)
Version : N/A / Editeur : IxQuick / Téléchargements : 3502 (7 derniers jours)
Version : N/A / Editeur : IxQuick / Téléchargements : 3502 (7 derniers jours)

Avis de la redaction

StartPage est un métamoteur de recherche puisant majoritairement ses résultats dans la base indexée par Google. Utiliser un tel outil permet de lancer des requêtes tout en évitant tous les traceurs habituellement présents dans les autres moteurs de recherche. Partisan de la navigation anonyme, StartPage s'illustre tant dans la sobriété de son interface que dans la réussite de sa promesse initiale.

Consultez notre dossier :
Les meilleurs moteurs de recherche

Pourquoi utiliser StartPage ?


StartPage est un moteur de recherche dit de la famille des métamoteurs. En d'autres termes, il ne bénéficie pas de ses propres robots et systèmes d'indexation. Cela signifie que le service fonctionne en interrogeant d'autres moteurs de recherche. Lancé en 2009, l'outil n'utilisait à cette période que les seuls algorithmes de Google. Il fait alors office de « fusible » intercalé entre l'internaute et le mastodonte californien. Le principal intérêt à utiliser ce moteur réside en la possibilité d'utiliser Google sans que ce dernier ne collecte de données personnelles. En choisissant ce système, l'internaute évite notamment les traceurs de prix, le retargeting des annonces publicitaires et la création d'un profil utilisateur destiné à la publicité hautement ciblée.

Ce n'est qu'en mars 2016 que StartPage fusionnera avec Ixquick, sa société mère, offrant ainsi un métamoteur plus diversifié en matière de sources. Le principal intéressé se verra ainsi doté de nouveaux algorithmes issus de 10 sites différents. Parmi ces derniers, pour ne citer que les plus connus : AOL, Altavista, Bing, Wikipédia...

Startpage screen 1


Le respect de la vie privée avant tout


StartPage mise gros sur le respect des données privées des internautes et son slogan s'inscrit dans la même dynamique : « Le moteur de recherche le plus privé au monde ». Profitant de sa fusion avec Ixquick, StartPage se voit greffé d'un système de proxy intégré dans son mode de fonctionnement. Les liens cliquables obtenus lors d'une recherche peuvent donc être ouverts en utilisant ce fameux proxy, pour plus d'anonymat. Pour ce faire, il suffit de cliquer sur l'icône représentant un masque, situé devant chaque URL.

StartPage Screen 2


Dès son lancement, le moteur de recherche se targuait de n'enregistrer aucune information sur ses usagers, pas même leur adresse IP ! Précisons que StartPage est longtemps resté le moteur de recherche par défaut du logiciel Tor, un navigateur web spécialisé dans l'anonymisation du surf sur internet, jusqu'à que celui-ci ne développe son propre système.

Retrouver ses réglages sur StartPage sans créer un compte


StartPage innove dans la personnalisation de son outil sans la nécessité de créer un compte personnel. De ce fait, le moteur de recherche évite de lancer un débat sur les données rattachées à une adresse e-mail de connexion. Deux options sont proposées pour sauvegarder et donc retrouver les personnalisations que l'on aura apportées à l'interface. La plus évidente consiste à ajouter un cookie de navigateur. Néanmoins, comprenons que ce procédé pourrait raviver le débat des données. C'est pour cette raison qu'il est possible de copier une URL personnalisée et de l'ajouter à ses favoris par exemple. Ce lien contient tous les réglages que l'on aura effectués et aura à son avantage de n'utiliser aucun cookie.

StartPage screen 3

Startpage : versions précédentes

Startpage N/A
Publié le 11/10/2016
Visiter l'application web Startpage
Version gratuite

Les rubriques liées à Startpage