Le premier fichier de données biométriques est presque une réalité aux USA

Par
Le 07 novembre 2018
 0
sureid

Une entreprise américaine spécialisée dans les empreintes digitales va s'associer à une start-up travaillant dans la reconnaissance faciale. Leur but est de créer le premier fichier biométrique complet des Etats-Unis.

C'est une nouvelle qui va faire froid dans le dos à tous les défenseurs des données personnelles. La société SureID, spécialisée dans les technologies liées à l'empreinte digitale, a annoncé s'associer à la start-up Robbie.AI. Cette jeune pousse, située à Boston, travaille se spécialise dans la reconnaissance faciale basée sur l'intelligence artificielle.

Une gigantesque base de données des citoyens

Les deux entreprises vont désormais unir leurs efforts afin de réaliser une base de données complète listant les empreintes biométriques des citoyens américains.

Les cas d'usage, selon Zdnet, sont nombreux, de la vérification de l'identité d'un employé à celle du conducteur d'un véhicule capable de démarrer sans clé de contact. Les concepteurs évoquent même, dans un futur hypothétique, l'identification des utilisateurs par des robots.

Une initiative privée sans aucun contrôle gouvernemental

Ned Hayes, directeur général de SureID, se veut pourtant particulièrement rassurant : « Notre base de données biométriques combinée peut fournir un cadre de référence pour le développement de futures solutions de sécurité sur le marché. SureID et Robbie.AI proposent des offres biométriques et d'identité en pleine mutation pour rendre le domaine de la sécurité plus sûr, plus rapide et plus performant pour tout le monde ».

Pour améliorer sa détection des visages, Robbie.AI a développé un système analysant plus particulièrement la géométrie de la structure osseuse, évitant ainsi d'être trompés par des paramètres extérieurs comme une mauvaise luminosité ou une différence de poids entre l'empreinte faciale du sujet et son apparence actuelle.

Rappelons à toutes fins utiles qu'un journaliste indien a publié une enquête, au cours de l'année, expliquant qu'il avait pu acheter une base de données biométriques indienne pour seulement 8 $.
Modifié le 06/11/2018 à 17h22

Les dernières actualités Intelligence artificielle

scroll top