L'assistant vocal Google Home aura aussi son mode Incognito

02 juin 2016 à 17h32
0
A l'occasion de la conférence Code, le PDG de Google, Sundar Pichai, a élaboré un peu plus son Google Home, son prochain assistant vocal pour la maison.

Google entend concurrencer Amazon au sein des foyers et lors de la conférence I/O la firme californienne a annoncé Google Home, une sorte de boitier permettant de répondre aux requêtes vocales, de retourner les informations du quotidien et pouvant s'interfacer avec diverses appareils, tels que Chromecast.

Google Home dispose d'algorithmes d'intelligence artificielle et chacune des requêtes sera envoyée vers le serveur de la firme pour être traitée. La société se constituera-t-elle une énorme base de données de toutes les conversations personnelles ? Si cela pourra ressembler à un roman de George Orwell, le PDG tente de rassurer les futurs consommateurs.


Sundar Pichai affirme effectivement qu'à l'instar de Chrome ou de la prochaine messagerie Allo, Google Home disposera de son propre mode Incognito. Lorsque ce dernier sera activé, l'appareil ne conservera pas un historique des requêtes. Evidemment, comme à chaque fois, on imagine qu'il y aura un compromis. En l'occurrence, l'algorithme ne sera pas en mesure de prendre en compte les demandes passées pour mieux interpréter les nouvelles. L'assistant ne s'optimisera donc pas au fil du temps.

Par ailleurs, Google Home embarquera un mode off-the-record permettant à l'utilisateur de passer de précédentes requêtes en mode confidentiel.

035C000008461132-photo-google-home-ban.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top