Richard Branson veut réinventer le climatiseur pour les pays en voie de développement

Par
Le 15 novembre 2018
 0
climatiseur


L'entrepreneur britannique Richard Branson a récemment lancé un concours destiné à inciter de jeunes entreprises à créer de nouveaux climatiseurs à haut rendement énergétique. Son but : accélérer le rythme de l'innovation dans cette industrie.

Dans les pays à croissance rapide tels que l'Inde ou la Chine par exemple, les habitants ont tendance à réaliser 3 achats principaux : une télévision, un réfrigérateur, et un climatiseur.

Ainsi, selon diverses estimations, si le nombre de climatiseurs sur notre planète se chiffrerait à 1,2 milliard actuellement, il pourrait bien grimper jusqu'à 4,5 milliards d'ici à l'année 2050.

Une forte augmentation de la présence de ces appareils qui pourrait, à elle seule, faire augmenter la température de notre planète d'un demi-degré d'ici à la fin du siècle selon un récent rapport.

Réduire l'impact écologique des climatiseurs

Afin de lutter contre cette catastrophe écologique annoncée, l'entrepreneur britannique Richard Branson, ex-propriétaire du groupe Virgin, a récemment lancé un concours baptisé « Global Cooling Prize » destiné à encourager de jeunes entreprises à se lancer dans la création de climatiseurs à haut rendement énergétique.

Pour Richard Branson, ce marché estimé à 20 milliards de dollars représente un « défi » puisqu'il est dirigé par les mêmes grosses entreprises depuis toujours, entreprises qui « récompensent actuellement les gros volumes et les bas prix » sans se soucier de produire des « équipements plus efficaces ».

Il explique ainsi que le prix à gagner grâce à ce concours « peut littéralement aider à sauver le monde de la catastrophe à laquelle il est confronté ».

Encourager l'innovation

La compétition est destinée à des groupes de chercheurs ainsi que de jeunes entreprises travaillant déjà dans le domaine.

Afin de pouvoir participer, ces sociétés doivent pouvoir être capables de présenter un appareil ayant 5 fois moins d'impact sur le climat que les machines actuelles, et dont le coût ne dépasse pas le double.
Richard Branson espère ainsi pouvoir retenir 10 entreprises d'ici à 2019, qui recevront chacune la somme de 200 000 $ afin de pouvoir construire des prototypes. Des prototypes qui seront ensuite testés en laboratoire puis au sein de 10 foyers en conditions réelles.

L'entreprise qui réussira à fournir l'appareil le plus efficace remportera un prix d'un million de dollars afin de pouvoir lancer son produit sur le marché.

Malgré la difficulté de la situation, l'entrepreneur reste positif : « La bonne nouvelle, c'est que rien de tout cela n'est insurmontable ! Si nous pouvons perturber l'industrie du transport aérien, où un seul Boeing 737 peut coûter plus de 70 millions de dollars, alors je suis presque sûr que nous pouvons le faire avec la climatisation » a-t-il ainsi déclaré.

Les dernières actualités Technologie

scroll top