Boring : les premier essais cet été à Los Angeles

Par ,
le 14 mai 2018
 0
Elon Musk a annoncé lui-même sur son compte Instagram la fin des travaux sur le premier tronçon de son ambitieux projet de tunnel destiné à désengorger la circulation. Localisé sous l'aéroport de Los Angeles, ce premier tronçon d'une centaine de mètres de long accueillera les premiers essais libres dès cet été.

Elon Musk promet que le public sera très rapidement le bienvenu pour tester gratuitement les installations.

model x dans tunnel boring company


Priorité aux piétons et cyclistes


Les rails sont posés, le tunnel bien éclairé : la Boring Company n'attend plus que le feu vert des autorités pour présenter au public d'ici quelques mois, son premier tunnel. C'est le message publié vendredi 11 mai par Elon Musk lui-même, accompagné d'une vidéo qui nous fait circuler, d'abord en marche arrière, puis en marche avant dans la galerie. On y croise quelques ouvriers.

On peut dire que The Boring Company n'a pas chômé : lancé en décembre 2016, le projet n'est plus très loin d'aboutir. Et sans doute pour donner des gages au grand public, rendu sceptique par une masse de papiers de presse pour le moins réservés sur la pertinence du projet, Elon Musk répète sa promesse : les essais seront gratuits, et si les voitures n'en seront a priori pas exclues, la priorité sera donnée aux plateformes pour les piétons et les cyclistes, avec un tarif inférieur à celui d'un ticket de bus.



Rien ne se perd dans le tunnel


Ce premier tunnel signé Boring Company n'est pour l'heure qu'un modeste tronçon, mais il doit apporter la preuve définitive du concept : à savoir des tunnels de petite taille, facile et peu coûteux à percer (10 fois moins qu'un tunnel classique, type tunnel sous la Manche ou les Alpes), grâce à des machines entièrement automatisées. Et comme rien ne doit se perdre, les roches ainsi excavées seraient ensuite façonnées en briques destinées à la construction de maisons.

los angeles boring company


Ce premier tronçon doit ensuite, dans l'esprit d'Elon Musk, se prolonger et se ramifier dans tout le sous-sol de Los Angeles. La carte ci-dessus montre le réseau imaginé : en rouge, l'actuel tronçon en construction qui doit, à terme, faire 10 km, et en bleu les liaisons envisagées. Elon Musk donne aussi des nouvelles de l'autre liaison qui fait beaucoup parler sur la côte Est entre New York et Washington DC : elle arrive l'an prochain.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top