Football : la Goal Line Technology fait ses débuts en Ligue 1

07 août 2015 à 16h15
0
La Goal Line Technology fait ses débuts officiels en Ligue 1. Ce dispositif informatique chargé de déterminer si oui ou non, le ballon a bien franchi la ligne protégée par le gardien sera à l'oeuvre dès vendredi soir, pour la rencontre d'ouverture qui verra s'affronter le LOSC et le PSG.

Article mis à jour pour souligner l'entrée en vigueur du dispositif au sein de la ligue 1 française.

Publication initiale, le 17 avril 2015


Alors que le recours à la vidéo fait toujours débat dans l'univers du football, le match France-Honduras du 15 juin 2014 a mis en lumière un nouveau dispositif qui pousse un cran plus loin celui de l'assistance à l'arbitrage : la Goal Line Technology, traduit littéralement en « technologie de ligne de but » par les commentateurs. C'est grâce à ce dernier que l'arbitre a finalement accordé à la France son deuxième but, suite à un tir de Benzema mal réceptionné par le gardien hondurien.

0190000007435561-photo-goalcontrol.jpg


Comment ça fonctionne ?

Cette Goal Line Technology, élaborée par la société allemande GoalControl, a de quoi ravir les amateurs de high-tech. Autour de chaque but sont installées sept caméras à haute vitesse, capables de capturer jusqu'à 500 images par seconde. Les sept flux vidéo produits par ces dernières sont instantanément traités de façon logicielle pour expurger de l'image les éléments parasites (joueurs, tribunes, arbitre) et ne conserver que le ballon, dont la position exacte est déterminée par triangulation.

En théorie, le système sait dire toutes les deux millisecondes où se situe le ballon sur le terrain. Ces coordonnées (sous la forme d'une position sur les trois axes x, y et z) sont analysées lorsque le ballon s'approche de la ligne des buts pour déterminer s'il l'a bien franchie. GoalControl revendique une précision à 5 mm, supérieure donc au 1,5 cm défini par le cahier des charges de la FIFA.

L'arbitre dispose quant à lui d'une montre connectée au système, qui vibre et affiche la mention « Goal » lorsque le système a déterminé qu'un but avait été marqué. Le délai de transmission serait de l'ordre d'une seconde, selon l'organisateur du tournoi.

0190000007435563-photo-goalcontrol.jpg


Enfin, GoalControl propose une brique de rendu qui permet de modéliser la trajectoire du ballon et sa position par rapport à la ligne, afin que l'équipe en charge de la réalisation vidéo puisse diffuser une reproduction du but, là encore dans un laps de temps extrêmement bref. D'après la FIFA, le système a été suffisamment testé et éprouvé pour que sa capacité à analyser la validité d'un but ne puisse être remise en question.

Certains ont toutefois pu douter en 2014, notamment parce que la réalisation vidéo avait dans un premier temps diffusé un visuel « No Goal », signifiant donc que le but n'avait pas été validé, quelques secondes avant de finalement basculer sur la mention « Goal ».

Pour ne laisser aucune place à la suspicion, la FIFA avait alors rapidement publié un communiqué visant à éclaircir cette situation. Elle y affirmait que le premier replay diffusé suivait la balle lorsque celle-ci a frappé le poteau avant d'être reprise, puis lâchée, par le gardien hondurien. « La première diffusion montrait la balle frappant l'intérieur du poteau, sans franchir la ligne en intégralité, quelques secondes avant la seconde diffusion, qui elle confirmait que la totalité du ballon avait franchi la ligne après avoir touché le gardien », expliquait alors la FIFA.

Un raté que n'ont guère goûté les Honduriens, lesquels ont d'abord cru que le but avait été refusé... comme il l'aurait sans doute été sans le recours à cet arbitrage informatique.

La Goal line arrive en France, en Ligue 1

De son côté, la France a pris le temps de réfléchir à l'implémentation de cette technologie dans le football professionnel. Après en avoir débattu avec les instances représentatives, la LFP a adopté la Goal Line Technology pour la L1 et communiqué sa décision officielle le 21 mai dernier. Le système entre désormais en application pour la saison 2015/2016 et sera mis en oeuvre dès la rencontre d'ouverture, qui verra s'affronter le LOSC et le PSG vendredi 7 août, à 20h30.

La technologie est déjà utilisée dans le championnat anglais depuis 2014. L'Italie et l'Allemagne l'inaugurent également cette année au sein de leur propre championnat national.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top