Un patient américain reçoit un implant de crâne imprimé en 3D

08 mars 2013 à 17h34
0
L'impression 3D est un procédé qui a le vent en poupe dans le secteur de la médecine : cette semaine, aux Etats-Unis, un patient a vu 75% de son crâne remplacé par une série d'implants conçu par le biais de cette technologie.

0096000005769698-photo-cr-ne-impression-3d.jpg
Ce patient américain, dont on ne connait l'identité ni la pathologie, est d'abord passé par la case scanner pour qu'une reconstitution de son crâne soit réalisée en trois dimensions. Des médecins ont ensuite travaillé avec l'Oxford Performance Material, une entreprise basée dans le Connecticut, qui a conçu les implants nécessaires aux dimensions exactes du crâne du patient. Il faut environ 2 semaines à l'entreprise pour concevoir un implant à partir du moment où elle dispose des images d'un scanner en 3D.

Fabriqués en polyéthercétonecétone (PEKK), ces implants sont conçus pour aider les tissus et les os à s'adapter au mieux à ces corps étrangers, d'où la présence de trous. Selon Oxford Performance Material, il s'agit d'une méthode très fiable qui pourrait aider environ 500 patients en attente d'une greffe osseuse chaque mois. Validée par l'US Food and Drug Administration en février dernier, cette technologie devrait se démocratiser dans les prochaines années, tout du moins aux Etats-Unis.

01F4000005769696-photo-cr-ne-impression-3d.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Willcom présente un portable avec écran 1 pouce pour le marché japonais
Tentez de gagner un PC avec la nouvelle logithèque !
Le dirigeant d'AVG, J.R. Smith, va quitter ses fonctions
Malgré de bons résultats, le PDG de Pandora démissionne
Capital-risque : Alven Capital a levé 120 millions d'euros
Pwnium 3 : Chrome OS résiste aux attaques des hackers
Arrêtés pour avoir volé 15 000 numéros de carte sur Internet
Patch Tuesday : Microsoft livrera quatre correctifs pour des failles critiques
Angleterre : Apple n'a pas violé les brevets de Samsung, selon la justice
Yahoo : deux acquisitions
Haut de page