USA : La FFA se penche sur l'usage d'appareils électroniques dans les avions

01 juin 2018 à 15h36
0
La Federal Aviation Administration (FAA) vient d'annoncer qu'elle comptait prochainement mettre à l'étude l'usage des appareils électroniques en vol. Une démarche qui vise à aider les compagnies aériennes à éventuellement élargir les autorisations d'utilisation de gadgets à certains moments clés d'un trajet.

00FA000000706680-photo-les-avions-a-fait-toujours-r-ver-non.jpg
La FAA formera un groupe de réflexion à l'automne prochain, dans le but d'étudier quels types de terminaux mobiles seraient susceptibles d'être utilisés lors de trajets en avion par les passagers.

A l'heure actuelle, la plupart des compagnies aériennes interdisent l'usage d'appareils électroniques lors des phases de décollage et d'atterrissage des avions, et il convient aux entreprises d'aviation de s'assurer que les appareils électroniques ne produisent pas d'interférences radios pour en utiliser, ou pas, l'usage en vol. Mais dans certaines situations, il n'est pas toujours facile de déterminer l'impact de l'utilisation d'un appareil de ce type en vol : l'année dernière aux USA, 75 cas d'interférences ont été relevés, dans lesquels des terminaux mobiles étaient suspectés. Des soupçons difficiles à vérifier car les incidents ne sont pas évidents à reproduire à l'identique.

L'objectif de la FFA est d'aider les compagnies aériennes dans cette démarche, en précisant les risques ou en les écartant. « Nous cherchons à récolter des informations visant à aider les transporteurs aériens et les exploitants dans leurs décisions concernant un usage plus généralisés des appareils » a expliqué l'organisme dans un communiqué. Outre l'aspect sécuritaire, l'idée est également d'harmoniser les restrictions des compagnies, certaines étant plus sévères que d'autres.

Une réflexion qui n'évoquera pas, néanmoins, la question des appels en vol : il ne sera donc toujours pas autorisé de téléphoner dans un avion, même si la technologie a tendance à s'orienter dans ce sens.

Les discussions d'étendront d'octobre 2012 à mars 2013 aux Etats-Unis : elles pourraient donner des idées à d'autres pays de se pencher sur cette question, de plus en plus pertinente.

Pour aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Thunderbird 15 : la messagerie instantanée et les réseaux sociaux en plus
Twitter ne souhaite toujours pas livrer les messages d'un membre de
Java : une faille zero day actuellement exploitée
Atom Valleyview se confirme et se précise, mais serait repoussé
Les caractéristiques du Galaxy Note II fuitées sur le net ?
Samsung Drive Link : pour utiliser en sécurité son smartphone au volant
Fleur Pellerin :
Allemagne : l'App Center de Facebook visé par une association de consommateurs
Twitter rejoint la fondation Linux
Télévision connectée : l'essor s'est confirmé au premier semestre
Haut de page