Face.com : bientôt la détection de l'âge d'une personne depuis une photo ?

0
00FA000005070324-photo-face-com.jpg
La plateforme spécialisée dans a reconnaissance faciale Face.com vient d'annoncer l'arrivée d'une mise à jour de son API permettant d'identifier l'âge d'une personne en scannant sa photographie. Un système pas infaillible, mais qui permettrait néanmoins de donner une estimation assez pertinente.

Face.com propose à son nom deux applications destinées à Facebook, permettant de gérer les albums photos de l'utilisateur. A côté de cela, la plateforme propose également une API destinée aux développeurs d'applications et c'est cette dernière qui bénéficie d'une nouvelle fonctionnalité destinée à donner l'âge approximatif d'une personne présente sur un cliché.

Le système utilise une série d'algorithmes qui recoupent une multitude de données permettant de définir l'âge de la personne. « Nous utilisons la structure générale du visage afin de déterminer l'âge. On tant qu'être humain, nos particularités vont s'accroître ou s'atténuer en fonction de l'âge. Les enfants ont des visages ronds, et quand nous vieillissons, notre visage s'allonge » explique par exemple Gil Hirsch, le responsable de Face.co, à VentureBeat.

Néanmoins, Gil Hirsch précise que si l'application se base sur des critères physiques, elle a plutôt tendance à donner l'âge que les personnes ont l'air d'avoir, et pas nécessairement celui qu'elles ont réellement : on peut donc imaginer qu'une bonne dose de maquillage visant à cacher les rides changera considérablement la donne. « L'âge des adultes est beaucoup plus difficile à estimer, en particulier celui des célébrités. Généralement, les personnes parviennent mieux à identifier l'âge de quelqu'un qu'une machine. »

Reste que même si Face.com admet que le programme n'est pas à 100% fiable, il permet d'établir une estimation suffisamment pertinente pour trouver un sens dans certains usages, comme l'identification d'un enfant via une webcam avant d'entrer sur un site où l'âge est un critère important. Disponible depuis le milieu de semaine, la nouvelle version de l'API devrait permettre de voir émerger de nouvelles applications, notamment sur les terminaux mobiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Qualcomm veut mettre fin aux pilotes propriétaires
La BSA a identifié 263 entreprises françaises utilisant des logiciels pirates
Free Mobile : les syndicats CFE-CGC écrivent à l'Autorité de la concurrence
Web sémantique : la fondation Wikimedia lance son projet Wikidata
iPad 4G : la Suède pourrait aussi critiquer la communication d'Apple
Nano-SIM : le vote de l'ETSI repoussé en raison des tensions entre Apple et Nokia
Android : Oracle rejette la proposition de Google
Etude SFR : les utilisateurs d'Android installent en moyenne 24 apps sur leur terminal
RIM : pertes, démission de Balsillie et stratégie réaffirmée
Nokia dépose des droits sur son concept Morph
Haut de page