Sportiiiis : des lunettes pour sportifs avec HUD

28 octobre 2011 à 12h02
0
00FA000004707848-photo-sportiiiis.jpg
La firme canadienne 4iiii proposera à la vente en novembre les lunettes Sportiiiis qui intègre une interface utilisateur (HUD) destinée aux sportifs.

Ces lunettes de soleil disposent d'un moniteur d'activité symbolisé par 7 LEDs de couleurs, visibles dans le coin inférieur droit de la monture. Ces témoins lumineux symbolisent l'activité cardiaque de l'utilisateur, pour lui permettre de se maintenir dans un intervalle d'effort efficace selon l'activité physique pratiquée.

Le réglage des paramètres s'effectue par le biais d'un ordinateur, via un logiciel qui accumule également des statistiques concernant l'activité du sportif. Les Sportiiiis fonctionnent grâce au protocole ANT+ et sont compatibles avec de nombreux accessoires qui permettent également de mesurer la cadence de pédalage ou encore la vitesse de course.

Elles sont également étanches et disposent d'une fonction vocale qui énonce le rythme cardiaque de l'utilisateur lorsque ce dernier tapote sur l'une des branches. Il est également possible de passer d'un capteur à l'autre en tapotant deux fois : une méthode simple pour contrôler l'interface sans se déconcentrer. Néanmoins, seul l'anglais sera proposé.

Les lunettes Sportiiis - prononcez Sport-eyes - seront commercialisées en novembre au prix de 199 dollars, un tarif qui n'inclut que le capteur cardiaque en plus de la monture.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le groupe immobilier Altarea veut s'offrir Rue du Commerce
Jolicloud redessine sa stratégie avec une prochaine plateforme
Résultats : mobilité et marchés émergents profitent à AMD
Apple libère son format audio sans perte ALAC
Amazon brevette un concept de carte-cadeau restrictive
Google+ : historique des partages, édition des photos et ouverture à Google Apps
Un Indien de 15 ans programme un malware ciblant Kinect
Baidu annonce une hausse de l'utilisation de ses services
Facebook
Google Maps : l'accès aux API n'est plus totalement gratuit
Haut de page