Samsung préparerait deux nouvelles tablettes de 10,1 et 12,2 pouces

01 juin 2018 à 15h36
0
Selon le souvent bien informé @evleaks, Samsung préparerait deux nouvelles tablettes, qui pourraient être dévoilées à l'occasion de l'IFA de Berlin, fin août. Il s'agirait de terminaux de 10,1 et 12,2 pouces.

00C8000005376132-photo-samsung-logo-sq-gb.jpg
Si @evleaks a donné les premières informations sur les tablettes, le site allemand Mobile Geeks va un peu plus loin. Ainsi, le modèle SMP900, celui de 12,2 pouces, disposerait d'un processeur Exynos 5 Octa, d'une définition de 2560x1600 pixels, et pourrait bien être le Galaxy Note 12.2 de la firme. Il disposerait ainsi d'un stylet S-Pen, d'Android 4.3 et des applications Samsung dédiées à la gamme Note.

L'autre modèle cité, nommé pour l'heure P600, serait quant à lui doté de la même définition de 2560x1600 pixels, mais pour un écran de 10,1 pouces. Il serait équipé d'un processeur Snapdragon 800. Il pourrait s'agir d'un nouveau modèle de Galaxy Tab, qui pourrait être présenté par la firme comme une alternative à la tablette Nexus 10 conçue par Samsung et commercialisée par Google.



Il faudra attendre la fin du mois d'août pour en savoir plus, mais il est d'ores et déjà acté que Samsung dévoilera le nouveau Galaxy Note III à l'occasion de sa conférence, donnée à Berlin. Si on ajoute à cela de nouvelles tablettes et une potentielle montre connectée, l'attente est grande... un peu trop peut-être ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Smartphones: Nokia attend davantage d'efforts de Microsoft
Publicis et Omnicom fusionnent pour faire face au numérique
MediaTek : vrai octo-cœur confirmé et nouvelle puce big.LITTLE hétérogène
Des disques optiques de 300 Go par Sony et Panasonic d'ici 2015
Kobo Arc 10HD : un futur concurrent pour le Nexus 10 ?
Toshiba lance un Ultrabook 15 pouces abordable
Attaque de smoothie sur des comptes Instagram piratés
Amazon recrute 5 000 personnes aux États-Unis
Conditions de travail : Pegatron pas meilleur que Foxconn
Piégé par un malware, un possesseur de contenu pédophile se rend lui-même aux autorités
Haut de page