L'érosion des ventes de tablettes se poursuit

02 août 2016 à 15h42
0
L'érosion des ventes se poursuit sur le marché des tablettes. D'après IDC, les volumes de vente sont en baisse de 12% sur un an. Apple reste le numéro un, avec un iPad qui représente environ 25% des ventes sur le deuxième trimestre.

Coincée entre des téléphones toujours plus grands et des ordinateurs portables toujours plus modulaires, la tablette aurait-elle fait son temps ? Le déclin des ventes au niveau mondial se confirme cette semaine, avec la publication des chiffres enregistrés par IDC pour le deuxième trimestre. D'après les analystes, il se serait vendu 38,7 millions de tablettes sur ces trois mois, un chiffre en recul de 12,3% sur un an.

Apple est toujours leader avec près de 26% des ventes observées, une part de marché globalement stable d'une année sur l'autre. Représenté majoritairement par Samsung, Lenovo, Huawei et Amazon, Android reste le système d'exploitation le plus largement représenté, à hauteur de 65% des volumes de vente.

Les chiffres d'IDC témoignent d'ailleurs de la montée en puissance d'Amazon sur ce terrain - portée par la politique tarifaire agressive et la subvention publicitaire associée aux modèles Fire, avec 1,6 millions d'unités écoulées au deuxième trimestre, contre 100 000 environ un an plus tôt.

Windows équipe de son côté moins de 10% des appareils écoulés sur le trimestre.

08512772-photo-ventes-tablettes-t2-2016-idc.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Instagram Stories, des collections éphémères pour concurrencer Snapchat
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 02/08
Samsung dévoile son Galaxy Note 7 avec stylet et scanner d'iris
La Russie affirme avoir subi une cyberattaque d'envergure
Xiaomi lance en Inde son Redmi 3S à 100 euros
Xbox One S : les ventes sont ouvertes
Le Honor Note 8 officiellement annoncé
Samsung Galaxy Note 7 : suivez la présentation à 17h
VPN : cet été, surfez protégé
Windows 10 : Microsoft impose la signature des pilotes kernel
Haut de page