Nexus 7 : une version 32 Go et une baisse de prix ?

0
La firme américaine Office Depot aurait commencé à commercialiser une version 32 Go de la tablette Nexus 7 de Google, au prix de 249 dollars. A ce nouveau modèle à la capacité étendue s'ajouterait une baisse de prix du modèle 16 Go, qui passerait de 249 à 199 dollars.

Si Google a dû annuler sa conférence de lundi en raison du passage de l'ouragan Sandy à New York, les fuites d'informations concernant d'éventuelles annonces continuent. tablette Nexus 7 construite par Asus pour Google, au tarif de 249,99 dollars, dans certains magasins Office Depot. Ce prix était jusque-là réservé au modèle 16 Go, qui, lui, passe à 199,99 dollars, soit le prix du modèle 8 Go. Le tarif de ce modèle n'est pas précisé.

01F4000005484675-photo-nexus-7.jpg

Le site étaye sa réflexion en soulignant que le modèle de 16 Go a également baissé de prix chez GameStop, qui l'affiche déjà à 249 dollars sur son site Internet.

Il se pourrait donc que ces commerçants aient vendu un peu tôt la mèche quant aux annonces de Google, repoussées de plusieurs jours. La firme de Mountain View devait, selon les rumeurs, présenter le smartphone Nexus 4 de LG, la tablette Nexus 10 de Samsung ou encore les fonctionnalités d'Android 4.2 lors de l'évènement de lundi, qui n'aura donc pas lieu.

01F4000005484677-photo-nexus-7.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Xbox SmartGlass : l'application multiécran de Microsoft disponible sur Windows 8 et Android (màj)
Internet Archive : 10 pétaoctects de données
Problèmes de 3G avec l'iPhone 5 : Sosh exclut tout problème des nano SIM
Steam sur Linux : Valve ouvre sa bêta
Facebook : Paul Ceglia arrêté pour tentative d’escroquerie
Wikango Max : radars de tronçon et mobiles mobiles pour l'OS 2.1
Panasonic se retirerait du marché européen des smartphones
Amazon tacle l'iPad mini sur son site
WP8 : Microsoft publie l'application de synchronisation Windows 8 / RT
Taxe sur les liens Google : l'Elysée soutiendrait les éditeurs
Haut de page