Windows XP tombe à 50 % de parts de marché, Windows 7 s’arroge 25 %

09 décembre 2010 à 13h00
0
La migration continue. Sans aucun rapport avec le froid où la neige qui s'abat sur une bonne partie de la France, la part d'utilisateurs sous Windows XP ne cesse de diminuer. En parallèle, Windows 7 connaît un véritable essor en remportant 25 % des parts de marché.

00A0000003663668-photo-windows-7-famille.jpg
A en croire le site d'analyse Statcounter, XP représente à ce jour 50,68 % des utilisateurs en décembre 2010. De son côté, Windows 7 dépasse la barre des 25 % (25,1). Un signe que le changement est clairement plus qu'amorcé et que la tendance devrait continuer. Enfin, le cabinet estime à 15,8 % la part des utilisateurs de Vista, 6,54 % pour Mac OS et 0,78 % pour Linux.

Pour rappel, les résultats de Statcounter sont le fruit de l'analyse de trois millions de sites surveillés par la société. Elle enregistre ainsi pas moins de 15 milliards de connexions tous les mois. Une bonne base pour comparer la progression de Windows 7 par rapport à celle de Vista.

Vista est sorti en 2007 soit cinq années après XP. Pourtant, une année après son lancement, les utilisateurs de Windows Vista ne représentaient que 14 % du marché. Windows 7, lui, a été dévoilé en 2009 et regroupe déjà 25 % des utilisateurs. Des résultats bien différents, signe d'une certaine satisfaction des utilisateurs mais aussi de la maturité du marché pour réaliser sa migration.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top