iMessage : Apple désinscrira enfin ses anciens utilisateurs

23 mai 2014 à 18h42
0
Sous les menaces d'une controverse qui enfle mais aussi et surtout de poursuites judiciaires aux États-Unis, Apple a finalement communiqué au sujet des lacunes du service iMessage. Il n'est toutefois pas certain d'avoir une solution à court terme.

0000014007378643-photo-sms-vs-imessage.jpg

Dans la plus pure veine d'Apple, le service de messagerie instantanée iMessage est d'une très grande simplicité d'utilisation. Lorsque l'utilisateur d'un iPhone veut envoyer un message à quelqu'un, iMessage outrepasse automatiquement le SMS si celui-ci dispose également d'un iPhone. C'est totalement transparent, les utilisateurs n'ont absolument aucune manipulation à faire.

Le problème avec des implémentations si minimalistes, c'est qu'elles entrainent souvent de grandes complications. En l'occurrence la plateforme iMessage s'acharne à remplacer le SMS, y compris lorsque les correspondants ont remplacé leur iPhone : les correspondants d'un destinataire qui a eu mais n'a plus d'iPhone sont envoyés sous forme d'iMessages et n'aboutissent jamais. Ces correspondants doivent alors forcer le recours au SMS, ce qui demande une manipulation pour chaque message. Ce problème existe depuis le lancement du service en 2011 mais il n'est toujours pas corrigé.

La goute qui fait déborder le vase



Un problème supplémentaire s'est récemment manifesté, ce qui a relancé la polémique et décidé une citoyenne américaine à ouvrir une class action. Pendant quelques semaines, un bug sur la plateforme d'Apple faisait effectivement que les messages étaient considérés distribués même lorsqu'ils ne l'étaient pas. Les expéditeurs ne savaient donc pas que leurs messages n'aboutissaient pas et n'intervenaient donc pas.

Le service après vente d'Apple, relayé la semaine dernière par l'ex-rédacteur en chef du site Internet américain Lifehacker, indiquait que de nombreux utilisateurs étaient affectés. Les ingénieurs travaillaient alors sur le problème mais n'avaient encore « aucune idée de comment le résoudre ». Contacté hier par le très influent Re/code (transfuge du Wall Street Journal), Apple indique avoir corrigé le bug affectant la plateforme et disposer d'un correctif supplémentaire qu'il intègrera à la prochaine mise à jour logicielle (d'iOS).

0000014007378645-photo-imessage-sur-iphone-5s-et-ipad.jpg

Pas de remède viable



Malheureusement contrairement à ce qu'on lit ici et là, désactiver iMessage avant de se séparer d'un iPhone est sans effet pour les correspondants. La procédure empêche les iMessages d'arriver, mais elle ne désinscrit pas pour autant le numéro de téléphone de la plateforme d'Apple.

Et sans surprise, dissocier son numéro de téléphone de son compte iCloud ne change rien non plus, puisque iMessage peut fonctionner indépendamment d'un compte iCloud, qu'il n'est pas directement lié. L'association à un compte ne sert en fait qu'à recevoir des iMessages sur d'autres appareils Apple, tels qu'un iPad ou un Mac.

Le seul palliatif pour les correspondants est de désactiver iMessage dans les réglages de l'iPhone. Mais encore faut-il qu'ils sachent ou qu'ils devinent que leur destinataire n'est pas simplement indisponible temporairement. Quoi qu'il en soit, « simplicité » oblige, on ne peut activer ou désactiver iMessage qu'à l'échelle globale, pas de manière sélective pour tel ou tel correspondant. Ceux qui désactivent iMessage pour joindre un contact deviennent ainsi injoignables à leur tour.

Le serpent se mord la queue...

0000014007378647-photo-imessage-sur-iphone-5s.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top