Brevet : l'iPhone 5 poursuivi en Chine dès sa sortie ?

04 septembre 2012 à 14h48
0
En Chine, Apple pourrait être poursuivi en justice pour violation de brevet dès la sortie de l'iPhone 5 dans le pays : une firme baptisée Goophone y a récemment dévoilé un smartphone qui semble présenter des caractéristiques similaires à celles évoquées pour le nouveau terminal américain. Mais, en Chine, Apple n'a pas les droits sur design de produit, alors que Goophone a protégé le sien. Nouvelle guerre de brevets en vue ?

00FA000005386593-photo-goophone.jpg
La situation est des plus ironiques quand on connaît la façon dont Apple défend farouchement le design de ses produits devant les tribunaux. En Chine, où la firme de Cupertino tente de s'imposer depuis un an, l'entreprise locale Goophone a présenté le I5, un smartphone qui semble très proche esthétiquement du futur iPhone 5, qui pourrait être dévoilé la semaine prochaine.

Le Goophone I5 embarque Android 4.0, un capteur photo de 8 mégapixels à l'arrière et 1,3 mégapixel à l'avant, 1 Go de RAM et un processeur Tegra 3 cadencé à 1,4 Ghz. Il dispose également d'un écran de 4 pouces affichant une définition de 1280x720 pixels. Des caractéristiques plutôt honnêtes pour un appareil qui partage surtout des similitudes esthétiques avec l'iPhone 5 présumé, déjà largement éventé sur Internet ces derniers mois.

Mais a contrario d'autres parties du globe où Apple a pu déposer le design de ses produits et attaquer la concurrence, comme Samsung aux USA, en Chine, la firme de Cupertino n'est pas propriétaire du design du terminal de Goophone : c'est l'entreprise chinoise elle-même qui en est dépositaire. De fait, Goophone pourrait bien attaquer Apple en justice dès la sortie du nouvel iPhone dans le pays.

Dans une vidéo publiée sur Youtube, Goophone compare clairement son terminal à l'iPhone, et semble bien décidée à faire front face à la firme américaine sur son territoire : une véritable provocation dans la mesure où le I5 est clairement un clone du smartphone d'Apple, basé sur toutes les spéculations circulant sur la Toile. On peut rappeler qu, depuis son arrivée tonitruante sur le marché chinois, Apple a été malmené plusieurs fois par des entreprises locales, notamment concernant le nom iPad. Mais cette fois-ci, la copie est tellement inspirée qu'on peut se demander ce que donnerait des poursuites en justice.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top