iPhone 4 : Apple s'excuse d'avoir été victime de son succès

17 juin 2010 à 11h06
0
0000014003296088-photo-apple-iphone-4.jpg
Apple a publié hier un communiqué, modestement intitulé « Déclaration d'Apple concernant la précommande de l'iPhone 4 », dans lequel il s'excuse des nombreux dysfonctionnements dans la procédure de commande et de paiement de son dernier né. « Nos excuses à tous ceux qui ont rencontré des difficultés, nous espérons qu'ils réessaieront ou qu'ils se rendront dans un Apple Store ou dans la boutique d'un opérateur une fois que l'iPhone 4 sera en stock, » indique effectivement le communiqué.

Derrière cette humilité affichée, ce communiqué est aussi l'occasion de souligner le départ sur les chapeaux de roues de la précommande. Apple indique avoir pris « plus de 600 000 précommandes pour l'iPhone 4 » le jour de son ouverture. « C'est le record du nombre de précommandes qu'Apple ait jamais pris en un seul jour et c'était largement supérieur à ce qui était prévu, » renchérit la firme de Cupertino, justifiant ainsi les dysfonctionnements.

Ce petit mot d'excuse a donc tout naturellement valu une augmentation de 2,91% pour l'action Apple.

En France, l'iPhone 4 est déjà « indisponible » chez SFR, seul opérateur à l'avoir annoncé et à en prendre précommande. Il reste en revanche disponible sur la boutique en ligne Apple Store, mais la date d'expédition est passée cette nuit du 24 juin au 2 juillet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : OOwall, un vrai pare-feu pour...OpenOffice.org !!
[Silicon Valley] Momindum :
Asus lance le vaisseau amiral des Eee PC en France
Sencha : un kit de développement HTML5 pour mobiles
La Cnil rend son rapport annuel sur un fond d'Hadopi
IBM ouvre son plus grand centre de R&D aux USA
Acheté $850 millions, Bebo est revendu pour à peine $10 millions
iTunes passe en version 9.2 et prépare l'arrivée d'iOS 4
InMobi lance un fonds pour les développeurs sur smartphones
Pour Gingerbread, Google miserait sur l'interface utilisateur
Haut de page