Pour son Priv, BlackBerry pourra déployer des mises à jour immédiates

06 novembre 2015 à 11h47
0
BlackBerry a partagé de nouvelles informations sur son nouveau smartphone, en ce qui concerne la gestion des correctifs.

Si le système Android est populaire, il est également une cible de choix pour les hackeurs. Or, le déploiement des mises à jour est relativement laborieux. Android 6.0 n'est installé que sur 0,3 % des terminaux en circulation. Android 5.0 et 5.1 combinés, ne représentent pour leur part qu'un quart des appareils. Mais la situation est problématique lorsqu'une vulnérabilité importante est découverte. C'est par exemple le cas de celle ayant affecté le module Stagefright.

BlackBerry promeut son Priv comme le smartphone Android le plus sécurisé. Pour le constructeur, il est donc impensable de rester dans cette situation. Aussi, la société décrit sur son blog les mesures qu'elle prendra pour le déploiement des mises à jour du système.

D'une part, le Priv recevra au minium des correctifs tous les mois. Ces derniers sont partagés par Google auprès de ses partenaires OEM et contiennent une liste des récentes vulnérabilités découvertes. Quelques semaines plus tard, Google les met à disposition du public, ce qui signifie qu'indirectement, Google documente les hackeurs sur ces failles, lesquelles sont censées avoir été corrigées par les constructeurs.

035C000008216076-photo-clubic-presentation-du-blackberry-priv-2117902-470316-854x480-2-jpg.jpg


Mais BlackBerry ajoute que certaines vulnérabilités ne peuvent tout simplement pas attendre un mois avant l'arrivée d'un correctif. La société a donc négocié avec les opérateurs pour pouvoir passer outre leurs diverses procédures de test. Concrètement, en termes de sécurité, le Priv bénéficiera donc du même traitement que la gamme Nexus. Le constructeur explique que pour les entreprises, le déploiement des mises à jour pourra toujours être sous le contrôle des DSI, lesquels choisiront de les proposer via le BlackBerry Enterprise Server.

Au passage, rappelons que cet été le constructeur coréen Samsung expliquait vouloir également proposer des correctifs tous les mois pour ses terminaux de la gamme Galaxy.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top