Android : vers une accélération des mises à jour de sécurité

06 août 2015 à 10h26
0
L'équipe développant le système Android annonce la mise en place d'une nouvelle politique de sécurité ainsi qu'un correctif pour une vulnérabilité récemment découverte. Cela pourrait dynamiser plus globalement toute la chaine de déploiement, de Google au mobinaute en passant par le fabricant et les opérateurs mobiles.

Ces dernières semaines plusieurs vulnérabilités importantes ont été découvertes au sein du système Android. Google semble vouloir réagir et annonce de nouvelles mesures.

Deux vulnérabilités importantes

En fin de mois dernier, nous rapportions qu'un chercheur avait découvert une vulnérabilité particulièrement importante au sein du système Android puisqu'elle touche 95% des terminaux actuellement en circulation. Le cabinet Zimperium expliquait en effet qu'un simple MMS vérolé permettait d'exploiter Stagefright, l'outil de lecture de média intégré à Android, afin d'exécuter du code à distance puis d'accéder aux informations personnelles.

Quelques jours plus tard, la société Trend Micro affirmait qu'un fichier vidéo placé au sein du contenu Matroska pouvait tout simplement faire planter l'appareil et le rendre complètement inopérant via une application conçue pour se lancer dès le démarrage du smartphone.

035C000008121914-photo-android-ban-gb.jpg


Un correctif pour Stagefright

A l'occasion de la conférence BlackHat, Adrian Ludwig, ingénieur en sécurité chez Google, explique qu'un correctif pour la famille des smartphones Nexus a été publié ce mercredi, lequel a également été partagé avec les partenaires de Google.

Selon le magazine Business Insider, Google a également expliqué que les terminaux Android les plus populaires disposeront de la mise à jour dans le courant de ce mois-ci, c'est-à-dire les Samsung Galaxy S6 et S6 Edge, le Galaxy S5, le Galaxy Note 4 et Note Edge, le HTC One M7, One M8, le One M9, les LG G2, G3, et G4, les Sony Xperia Z2, Xperia Z3, Xperia Z4, et Xperia Z3 Compact ainsi que tous les appareils au programme d'Android One.

Par ailleurs, Google annonce que l'application Messenger sera mise à jour avec des vidéos activées manuellement afin d'empêcher d'éventuels virus de se propager vers ses contacts. Aussi, M. Ludwig souhaite dédramatiser la situation et rappelle que 90% des smartphones Android disposent de l'ASLR - la distribution aléatoire de l'espace d'adressage - ce qui complique l'accès à la mémoire du téléphone pour un hackeur.

035C000008126036-photo-android-banner.jpg


Des mises à jour mensuelles pour les Nexus...

Sur son blog officiel, Google ajoute que les terminaux de la famille Nexus recevront des correctifs de manière régulière, tous les mois et en transfert direct (OTA), Les premiers smartphones mis à jour sont les Nexus 4, Nexus 5, Nexus 6, Nexus 7, Nexus 9, Nexus 10, ainsi que le Nexus Player. En parallèle, Google publiera le correctif au sein du code de l'AOSP, l'Android Open Source Project.

Google précise : « les appareils Nexus continueront de recevoir des mises à jour majeures pendant au moins les deux prochaines années ainsi que des patch de sécurité pendant trois ans après leur mise à disposition initiale sur le marché ou 18 mois si la vente a été effectuée via le Google Store ».

035C000008132838-photo-nexus-ban.jpg


... et pour les Samsung Galaxy

Sur son blog officiel, Samsung annonce de son coté vouloir également renforcer la sécurité de ses smartphones de la famille Galaxy. Le constructeur coréen explique avoir accéléré son dispositif de déploiement face à la vulnérabilité Stagefright et souhaite renforcer plus globalement ses efforts.

Ainsi tous les mois les Samsung Galaxy recevront de nouvelles mises à jour de sécurité. La société ajoute être en discussion avec les opérateurs à travers le monde pour mettre en place cette nouvelle approche.

Reste que l'accélération du processus qui pourrait se généraliser aux autres fabricants de smartphones ne concerne que les mises à jour critiques et probablement pas les nouvelles versions du système d'exploitation. Les constructeurs, comme les opérateurs, prendront toujours le temps de développer puis de tester leurs surcouches logicielles...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

DJI Phantom 3 Standard : un drone moins cher et encore plus facile à utiliser
Adidas rachète la société Runtastic pour 220 millions d'euros
Quelques annonces pour Nintendo lors de la Gamescom 2015
Nokia N1 : la tablette tant attendue enfin en Europe. Ou pas.
Gamescom 2015 - à la découverte du contenu de The Crew Wild Run
Gamescom 2015 - Mount & Blade 2 : les bannerets se lancent dans la bataille
Une première mise à jour cumulative pour Windows 10
Gamescom 2015 - Quantum Break, ou les ambitions hollywoodiennes de Remedy
Windows 10 : le lecteur DVD de Microsoft est disponible pour 14,89 euros
Infos US de la nuit :  Adidas achète le créateur de l’app fitness Runtastic
Haut de page