RIM et son Blackberry cèdent face aux inquiétudes de l'Inde

17 août 2010 à 15h46
0
L'Inde vient de demander aux opérateurs de Télécoms du pays de contrôler les services proposés par RIM, le constructeur du Blackberry. Trois des sociétés du secteur ont même confirmé avoir reçu une telle demande et doivent s'exécuter d'ici le 31 août prochain.
00FA000003422900-photo-t-l-phone-mobile-blackberry-torch-9800.jpg

Il faut préciser que l'Inde à récemment critiqué la méthode de gestion Data du Blackberry. L'Etat reprochait au canadien RIM d'héberger les données des clients à l'extérieur des états qui utilisent ses portables. L'Inde a donc pointé du doigt l'appareil même s'il n'a toujours pas prévu de le bannir à proprement dit.

Toujours est-il que l'Inde va obtenir le moyen de rendre lisible les données chiffrées du réseau Blackberry ainsi que l'accès aux courriers électroniques et aux messages instantanés envoyés. Le fait que le terminal chiffre ainsi automatiquement les données constituerait une « menace pour la sécurité nationale ».

Selon un communiqué, RIM compte ainsi donner aux autorités indiennes un « accès partiel à ses services de messagerie » à compter du 1er septembre et prévoit sous certaines conditions d'autoriser également l'accès à la messagerie d'entreprise.

Bien que l'Inde soit un vaste pays en état d'alerte quasi-permanente au vu de ses frontières avec le Pakistan, la Chine (Tibet) et la Birmanie, elle radicalise clairement sa vision de la liberté des communications. Reste à connaître la position de certains pays arabes, également très critiques contre le Blackberry...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top