Le Galaxy Note 7 renaît de ses cendres

le 10 avril 2017
 0
Le plus gros scandale de l'histoire de Samsung, l'affaire des Galaxy Note 7 qui prenaient feu et qui ont contraint le constructeur sud-coréen à rappeler l'intégralité des unités vendues, vient d'entrer dans une nouvelle phase. Après avoir été complètement tué via une mise à jour le rendant inutilisable, le smarpthone semble être revenu dans les rayons des magasins.

Samsung, qui a récupéré tous les modèles de sa phablette et qui a mené une enquête interne pour découvrir les raisons des départs de feu semble avoir décidé de ne pas complètement jeter les unités récupérées.

Samsung change la batterie mise en cause



L'enquête menée par les équipes de Samsung sur les raisons des explosions du Galaxy Note 7 ont permis au constructeur de découvrir que les batteries étaient soumises à une trop grosse pression sur un de leurs coins. Un problème de design qui conduisait à la rupture des batteries qui prenaient feu à la suite du mélange des produits chimiques qu'elles contiennent.

Le souci identifié, Samsung n'a, semble-t-il, pas eu de gros problèmes à le résoudre : une nouvelle batterie a été placée dans cette nouvelle version des Galaxy Note 7 appelée "Galaxy Note 7R", le "R" signifiant "refurbished" soit "reconditionné". Alors que la version originale embarquait une batterie de 3.500 mAh, la nouvelle version du téléphone n'embarque plus qu'une batterie de 3.200 mAh. Légèrement moins grande, elle ne devrait pas être sujette au même problème de design.

01F4000008639930-photo-note7.jpg


De quoi éviter un désastre écologique et limiter les pertes



La décision de Samsung de revendre les Galaxy Note 7 n'est pas étonnante : le groupe, qui avait confirmé plus tôt en 2017 son intention de le faire, pourrait réduire en partie les pertes liées au rappel des modèles originaux partout dans le monde. Samsung estime à plusieurs milliards de dollars l'impact négatif sur son exercice 2016 de l'affaire des Galaxy Note 7.

Ainsi faisant, le groupe réussit également à limiter les accusations des écologistes qui estimaient que les millions de téléphones rappelés étaient un véritable désastre écologique puisqu'ils risquaient de se retrouver à la décharge.

Toutefois, les fans occidentaux du modèle devront attendre : le Galaxy Note 7R semble n'être disponible qu'au Vietnam, pour l'instant.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
scroll top