Meizu lance le M3 Max, sa nouvelle phablette de milieu de gamme

le 06 septembre 2016 à 14h50
0
Le constructeur chinois Meizu vient de présenter un nouveau smartphone de milieu de gamme ciblant les adeptes de grands écrans.

Meizu a levé le voile sur le M3 Max, un smartphone doté d'une dalle de Full HD de 6 pouces. Pour mémoire, le mois dernier, le fabricant avait annoncé le Meizu Pro 7 et le MX6 le mois précédent. Côté caractéristiques techniques, le M3 Max offre :

  • Un SoC Mediatek Helio P10 à huit coeurs ;
  • un GPU Mali T860 ;
  • 3 Go de mémoire vive ;
  • 64 Go de stockage interne extensibles via un port microSD ;
  • une batterie de 4100 mAh ;
  • un appareil photo principal de 13 MP ;
  • une caméra frontale de 5 MP ;
  • un lecteur d'empreintes digitales.

L'appareil est livré avec une le système Flyme OS en version 5.2 et basé sur Android 6.0 Lollipop. Les ventes débuteront en Chine à partir du 12 septembre pour l'équivalent 227 euros. Quatre coloris seront proposés : champagne doré, rose doré, gris et argenté.

01F4000008541220-photo-meizu-m3-max.jpg


A voir aussi : le guide d'achat des smartphones à moins de 250 €
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Smartphone Android
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
scroll top