Samsung dévoile son Galaxy Note 7 avec stylet et scanner d'iris

02 août 2016 à 17h24
0
Samsung a présenté mardi son Galaxy Note 7, un smartphone à grand écran, aux bords incurvés. Le téléphone reprend l'essentiel des caractéristiques du Galaxy S7, mais conserve son traditionnel stylet et se dote d'un déverrouillage par scanner de l'iris.

Si la génération précédente était réservée aux marchés américain et asiatique, Samsung entend bien cette fois lancer son Note 7 dans le monde entier. Dévoilé mardi après-midi à l'occasion d'un événement Unpacked, le Galaxy Note 7 reprend les caractéristiques principales de la gamme, à savoir un bon niveau d'équipement, un (très) grand écran et un stylet dédié à la prise de notes.

Pour le Note 7, Samsung a choisi de se baser sur une architecture technique proche de celles du Galaxy S7 (Edge) lancé en début d'année. Très fin (7,9 mm), le téléphone adopte un écran 5,7 pouces affichant 2560 x 1440 pixels et orné de bords incurvés, de façon légèrement plus accentuée que sur le S7 Edge.


On retrouve un corps en métal doublé d'un dos en verre résistant à l'eau (IP68), avec un unique bouton en façade, un connecteur USB type-C et un port audio jack. Le smartphone repose sur un processeur maison (Exynos 8890 à 4 + 4 coeurs, remplacé par un Snapdragon 820 sur certains marchés), accompagné de 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage, extensibles via carte microSD (jusqu'à 256 Go). Livré avec Android 6.0 (en attendant la mise à jour programmée vers Android 7.0 Nougat), le Note 7 adopte une batterie 3500 mAh, un module de recharge sans fil, un appareil photo dorsal 12 mégapixels, doublé d'un capteur 5 mégapixels en façade, et se révèle compatible avec tous les réseaux du moment, de la 4G cat 9 au WiFi 802.11ac.

012C000008512820-photo-galaxy-note-7.jpg
012C000008512822-photo-galaxy-note-7.jpg

En complément du lecteur d'empreintes digitales, Samsung inaugure avec le Note 7 un scanner d'iris : en façade, une caméra infra-rouge viendra capturer l'empreinte de l'oeil de l'utilisateur, pour déverrouiller l'appareil ou autoriser l'accès à certaines applications.

Empreintes digitales et reconnaissance d'iris

D'après le fabricant, la reconnaissance oculaire - que l'on retrouve aussi dans le monde Windows avec la fonction Hello, serait nettement moins propice à la fraude ou au contournement que la classique empreinte digitale. Elle serait donc le parfait facilitateur pour des usages sécurisés comme le paiement. Reste à voir quel en sera le confort réel au quotidien. Le Note 7 embarque par ailleurs la couche de sécurité Knox.

Le stylet S Pen progresse lui aussi, avec une sensibilité doublée par rapport à la génération précédente, à 4096 niveaux de pression et une latence réduite à 50 ms. Étanche lui aussi, il est plus fin d'environ 30% par rapport à la précédente génération. La couche logicielle associée gagne de nombreux raffinements et options, dont un mode loupe ou un module de traduction automatique de texte. Une autre permet d'isoler très facilement quelques secondes d'une vidéo pour en faire un gif animé.

012C000008512824-photo-galaxy-note-7.jpg
012C000008512826-photo-galaxy-note-7.jpg

En complément, on pourra lui adjoindre une nouvelle variante du casque de réalité virtuelle maison, le « Gear VR for Galaxy Note7 », qui sera offert à tous ceux qui réserveront l'appareil avant sa sortie. Annoncé aux alentours de 850 euros, le Note 7 sera lancé le 2 septembre prochain. Le programme de précommande ouvrira le 16 août.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top