Xiaomi se concentrera sur les smartphones haut de gamme

06 juillet 2016 à 14h12
0
Le constructeur chinois Xiaomi entend se faire une place sur le marché des smartphones haut de gamme et ce, afin de coller avec les tendances du marché local.

Hugo Barra, vice-président de Xiaomi et anciennement responsable de Google Mobile, a affirmé vouloir positionner la marque sur le secteur du premium. Il explique que les consommateurs demandent des produits de haute qualité, la raison principale expliquant la hausse des prix pratiqués sur les smartphones de la société.

« Nos clients nous demandent des produits premium, donc nous allons concevoir des smartphones de haute qualité avec des composants plus premium », affirme-t-il ainsi au South China Morning Post.


L'homme estime qu'il y a trop d'acteurs sur le smartphone d'entrée de gamme. Il pense ainsi faire la différence, laquelle s'accompagne d'un changement de stratégie pour la distribution. Alors que les smartphones de Xiaomi étaient uniquement disponibles en ligne, la société a décidé d'ouvrir ses propres boutiques, les Mi Home.

035C000008493612-photo-xiaomi-ban.jpg


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top