Xiaomi Redmi 3 : un smartphone métallique à 100 euros

01 juin 2018 à 15h36
0
La célèbre marque chinoise Xiaomi a annoncé ce matin le renouvellement de son smartphone premier prix. Il lance ainsi le Redmi 3, un produit alléchant vendu... moins de 100 euros !

Pour commencer, le Redmi 3 innove en termes de design. Il inaugure effectivement une coque entièrement métallique, une première chez Xiaomi. Le constructeur joue la carte de l'originalité avec un motif diamant au dos.

Le téléphone présente en outre l'intérêt d'embarquer une batterie d'une capacité confortable de 4100 mAh. Il maintient néanmoins des mensurations raisonnables puisqu'il mesure 8,5 mm d'épaisseur et pèse 145 g.

0000022608305492-photo-xiaomi-redmi-3.jpg

Il dispose par ailleurs d'un écran HD (de 1280 x 720 pixels) de 5 pouces, d'un capteur frontal de 5 millions de pixels, d'un capteur dorsal de 13 millions de pixels, d'une puce Qualcomm Snapdragon 616, de 2 Go de mémoire vive, de 16 Go de mémoire interne, d'un logement microSD et d'une connectivité double SIM. Nous n'avons pas plus de précisions à ce stade, mais on a affaire à une fiche technique équilibrée, à la hauteur d'un usage courant.

Ce Xiaomi Redmi 3 est disponible dès à présent en Chine, au prix public de 700 yuans, l'équivalent à ce jour de 97 euros. Même après l'ajout des surcoûts d'un revendeur importateur, ce téléphone pourrait donc être intéressant en France.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Réductions d'impôts : en Belgique, les multinationales vont devoir rembourser
Téléphonie : les factures mobiles augmentent encore
Apple fournirait une application pour migrer de iOS vers Android
Des écouteurs sans aucun fil pour l'iPhone 6 SE ?
Plusieurs escrocs sur Leboncoin écopent de peines de prison
CES 2016 : un nouveau ventilateur boîte pour AMD
CES 2016 : un dérivé du Snapdragon 820 pour des voitures modernes et évolutives
CES 2016 : MSI déporte la carte graphique derrière l'écran et présente un mini-PC gaming
CES 2016 : Kia prévoit une voiture 100% autonome pour 2030
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Haut de page