Bientôt un smartphone Kodak ?

Aurélien Audy
26 décembre 2014 à 10h01
0
Kodak a orchestré son retour sur le marché grâce à JK Imaging, en début d'année dernière. Aujourd'hui c'est un partenariat avec Bullit Group qui va l'amener à mettre un pieds dans l'univers des smartphones.

On ne sait pas encore grand chose sur le produit, qui sera dévoilé en avant première lors du CES. Mais l'information plaira aux nostalgiques de la marque. Kodak a donc cédé ses couleurs sous licence à Bullit Group, le fabricant de téléphones "brandés" comme le Caterpillar phone. L'accent devrait bien sûr être mis sur la photo, le communiqué de presse évoquant des outils de capture, de retouche et de partage taillés sur mesure pour le téléphone Kodak.

01F4000007829601-photo-kodak.jpg

L'attention semble également avoir été placée sur la simplicité d'utilisation : le constructeur parle d'une application de prise en main à distance, permettant aux membres de la famille ou aux amis de venir en aide facilement au propriétaire du téléphone. Mais aucun détail technique, sinon que le terminal tournera sous Android.

Bullit Group prévient d'ores et déjà : d'autres annonces seront faites dans la deuxième moitié de 2015, avec notamment des mobiles 4G (celui-ci ne le serait donc pas ?), une tablette et un appareil photo connecté. En tout cas, on espère que le design n'est pas définitif...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top