Hybride, smart lens, bridge : l'empire Kodak strikes back !

Par Aurélien Audy
le 16 janvier 2014
 0
Après sa vertigineuse descente aux enfers, la société emblématique Kodak renait progressivement de ses cendres. Si les activités photographiques internes ont été éparpillées à la revente des quelques 1100 brevets, renflouement nécessaire à la survie de la firme, les appareils photos eux ne sont pas morts. Ou plutôt, ils resurgissent sous l'impulsion de la société JK Imaging, qui vend désormais ses produits sous licence Kodak.

07078768-photo-kodak-licensed.jpg
L'épopée noire de Kodak a commencé avec la déclaration de faillite du 19 janvier 2012. Un déficit de liquidités qui a amené la société à brader 1100 de ses brevets pour 525 millions de dollars, alors qu'elle en espérait 2,6 milliards. Le géant Kodak, bien amaigri mais déterminé à se battre, a alors été autorisé à se remplumer en empruntant jusqu'à 844 millions de dollars. En août 2013, la fin du régime de faillite se profilait, et trois mois plus tard, Kodak pouvait annoncer son retour en bourse, au 1er novembre 2013 !

Des péripéties qui ont masqué la reprise de service de Kodak en photo. Nous pensions à la rédaction ne plus jamais voir un appareil de la marque en rayon, c'était une erreur. En même temps le scénario n'était pas des plus probables. Tout du moins, pas avec cet acteur. Car c'est effectivement sous accords de licence que Kodak revient au-devant de la scène, avec aux manettes la société JK Imaging Ltd. Créée en octobre 2012 par Joe Atick pour saisir cette opportunité, JK Imaging peut désormais vendre ses produits (appareils photo, caméras de poche, vidéoprojecteurs portables, etc.) sous la marque Kodak. Si l'aura n'est plus aussi lumineuse, le capital sympathie demeure, et la confiance reste.

Les gammes Easyshare cèdent leur place à un nouveau découpage sous bannière Pixpro, mais la philosophie reste intacte : proposer des appareils simples à utiliser et économiques. Le nouveau site se trouve à cette adresse : kodakcamera.jkiltd.com.

000000A007078758-photo-kodak3.jpg
000000A007078754-photo-kodak1.jpg

Le nouveau site, la nouvelle gamme

Pour l'heure, la fabrication assurée par Asia Optical, un partenaire taïwanais tout aussi méconnu, ne semble pas dépourvue de potentiel. C'est en tout cas ce que suggère les récentes annonces du CES. Un compact hybride format Micro 4/3, le Pixpro S-1, deux modules autonomes Pixpro Smart Lens SL10 et SL25, façon Sony QX10 et un bridge avec un zoom 65X (Astro Zoom AZ651) couvrant la plage océanique de 24-1560 mm ! Ces produits viendront étoffer courant 2014 les gammes existantes, comportant déjà à l'heure actuelle une dizaine de références.

Le Pixpro S-1 embarquera un capteur CMOS rétro-exposé de 16 MPix au format Micro 4/3, avec stabilisation mécanique. Le boîtier tout blanc (existe aussi en noir) sera doté d'un écran articulé de 3 pouces en 920 000 pixels, filmera en 1080p à 30 images par seconde, photographiera en rafale à 5 images par seconde et proposera la connectivité Wi-Fi, caractéristique sur laquelle Kodak était précurseur en son temps. Le petit module de flash, externe, devrait être fourni. Le prix se montre agressif : 499 $ avec une optique (un 12-45 mm, f:3,5-6,3), 599 $ avec en prime un 42,5-160 mm, f:3,9-5,9).

012C000007078742-photo-kodak-news-retour-1.jpg
012C000007078746-photo-kodak-news-retour-3.jpg

Les Smart Lens SL10 (zoom 10X 28-280 mm) et SL25 (zoom 25X 24-600 mm) vont quant à elles directement piétiner les plates-bandes du QX10 de Sony : capteur CMOS rétro-exposé de 16 MPix, stabilisation optique, Wi-Fi pour la transmission avec le smartphone et NFC pour l'appairage, stockage sur micro SD. On sait aussi que les Smart Lens filmeront en vraie Full HD (le QX s'arrête au 1 440 x 1 080 pixels). Compatible iOS et Android, il restera à voir si l'application mobile Kodak offrira plus de latitudes que PlayMemories Mobile chez Sony. Les modules sortiront au printemps à respectivement 199 $ et 299 $.

012C000007078750-photo-kodak-news-retour-5.jpg
012C000007078748-photo-kodak-news-retour-4.jpg

Enfin, au sein de la nouvelle gamme de bridges Astro Zoom présentée, il en est un qui établit un nouveau record : l'AZ651 et son zoom optique 65X (stabilisé, heureusement). Un équivalent, tenez-vous bien, d'un 24-1560 mm !!! On manque encore de précisions sur ses spécifications. On peut toutefois dire qu'il disposera d'un écran 3 pouces articulé, qu'il filmera en 1080p, et que son prix ne dépassera pas les 349 $. Disponible au printemps là-aussi.

012C000007078744-photo-kodak-news-retour-2.jpg

Le temps nous dira si ce nouveau départ connaîtra le succès ou buttera sur la concurrence. En attendant, nous sommes heureux de revoir Kodak dans le paysage des constructeurs photographiques, et nous espérons qu'il saura nous surprendre, au-delà du levier tarifaire.

Appareil photo Bridge : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top