Kodak peut emprunter 844 millions pour sa sortie de faillite

28 janvier 2013 à 17h54
0
Près d'un an jour pour jour après avoir déposé le bilan, Kodak annonce que la cession de son portefeuille de brevets numériques - pour 525 millions de dollars - en décembre, l'autorise désormais à emprunter jusqu'à 844 millions. Un montant qui lui permettra d'envisager la sortie de faillite et de se réorganiser.

00F0000005682114-photo-kodak-logo.jpg
Le spécialiste de l'imagerie, Kodak, peut souffler. Placé en faillite depuis janvier 2012, l'ancien fleuron de la photographie a finalement réussi à obtenir du tribunal des faillites de New York l'autorisation d'emprunter jusqu'à 844 millions de dollars. Ce crédit va permettre à la société de « finaliser ses plans de réorganisation et sortir de la faillite d'ici la mi-2013 », annonce-t-elle dans un communiqué.

Mais cet accord n'a pas été obtenu sans sacrifices. La société a en effet été contrainte de revendre aux enchères une partie de son portefeuille de brevets portant sur l'imagerie numérique. Plus dur encore : ses actifs ont été bradés à 525 millions de dollars, en décembre, alors que Kodak en attendait jusqu'à 2,6 milliards. L'acquéreur est un consortium de géants de l'informatique regroupant principalement Microsoft, Google, Apple, RIM, Facebook, HTC, Adobe, Amazon et Samsung. La vente doit être finalisée en février.

Quoiqu'il en soit, l'issue de la revente va plutôt dans le bon sens pour Kodak. « L'approbation du tribunal ainsi que la vente récente de nos brevets d'imagerie numérique jettent les bases de notre sortie de faillite pour que Kodak redevienne une entreprise durable et rentable », a commenté le p-dg, Antonio Perez.

Sur les 844 millions de dollars que Kodak empruntera, 640 millions seront alloués à la sortie du chapitre 11 de la loi sur les faillites américaine. Une autre part servira à rembourser la dette de 950 millions de dollars contractée auprès de JPMorgan Chase et GSO Capital Partners.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

B&You titularise son forfait illimité à 10 euros/mois
Hadopi : les indépendants préfèrent une amende à 140 euros
Le top 20 des sociétés les plus dignes de confiance
HP : un prochain Chromebook étoffant la gamme Pavilion
Google placera Chrome OS à l'épreuve des hackers
Brevet : Apple veut vous prévenir quand vos chaussures sont usées
Subventions mobiles : la FFT rappelle l’intérêt du modèle
Vine, le nouveau service vidéo de Twitter, victime de la pornographie
AOC g2460Pqu : un moniteur gamer 120 Hz qui n'en a pas l'air
Huawei devient le 3e vendeur de smartphones, derrière Apple
Haut de page