Sony : les prochains smartphones Xperia pourront se recharger en une heure par induction

18 octobre 2013 à 15h45
0
Sony prévoit d'intégrer, dans sa prochaine génération de smartphone Xperia, un système permettant de recharger les terminaux par induction en moins d'une heure, développé par ses soins.

00FA000005960768-photo-sony-logo.jpg
Le quotidien japonais Nikkei rapporte des propos de Sony, qui explique avoir développé un nouveau système, basé sur le standard Qi, permettant d'envoyer entre 10 et 15 watts au terminal concerné. La firme ajoute que cette démarche permettrait de recharger totalement un smartphone en une heure seulement, par induction.

En pratique, une telle charge n'est pas supportable avec les terminaux actuels, qui surchaufferaient et finiraient par tomber en panne. Sony s'est donc associé à la société Rohm Co., qui développe de son côté des puces de contrôle qui, une fois intégrées dans les smartphones et les chargeurs Qi, permettent de régler la question de la surchauffe, et assurer la charge rapide du terminal.

Sony estime que cette technologie sera finalisée en 2014, et devrait prendre place dans ses futurs terminaux dotés d'un système de charge par induction par partir du second trimestre de l'année prochaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top